La FAO appuie le Togo dans la conception d’un programme national de reboisement.

Dans sa vision de porter le taux de couverture forestière à 30% à l’horizon 2050, le gouvernement togolais avec l’appui de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation (FAO) a recruté des consultants nationaux et internationaux pour mener des études thématiques sur la contribution du secteur forestier à l’économie nationale, de l’état des lieux de la recherche forestière et du reboisement au Togo, et du cadre juridique et institutionnel qui permettent d’inciter les acteurs aux activités de reboisement.

 Une rencontre de validation de ces rapports d’études thématiques devant servir à l’élaboration du programme national du reboisement (PNR) a réuni les acteurs du secteur forestier les 29 et 30 Août 2016 à Lomé.

 Elle intervient deux mois après la validation du canevas et du contenu dudit programme qui s’inscrit dans le cadre du projet TCP/TOG/3502 « Appui à la formulation et à la mise en œuvre du PNR lancé en juillet dernier à Lomé et financé à hauteur de 150 millions de FCFA. La validation de ces études thématiques permettra au consultant principal de capitaliser les travaux pour finaliser l’élaboration du PNR.

 A en croire Boundjouw Sama, Secrétaire général du ministère de l’environnement et des ressources forestières, ce programme permettra d’actualiser la contribution du secteur forestier à l’économie nationale car jusqu’à ce jour aucune étude n’a jamais été faite en ce sens.

  « Les terres appartiennent à 80% aux communautés, l’Etat ne peuvent réaliser le taux de couverture forestière envisagé qu’en impliquant les communautés à la base », a indiqué le Directeur des eaux et forêts, Afelu Baramna.

 Au cours des travaux, la FAO a signé avec trois (3) ONG d’Agou, Notsé et Tchamba, une convention de financement d’une valeur de 21 millions de francs CFA qui se situe dans le cadre des activités menées par le passé et qui a permis à la FAO de doter le Togo d’un manuel de gestion des forêts communautaires et de le tester sur le terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *