LA 2eme EDITION DES JOURNEES DE LA SANTE DE L’ENFANT LANCEE

La deuxième édition des Journées de la Santé de l’Enfant (JSE) intégrant une nouvelle approche de sensibilisation et de vaccination des populations, se déroule du 23 au 27 février sur toute l’étendue du territoire national. Le ministre de la Santé et de la Protection sociale, Prof Moustafa Mijiyawa a lancé cette opération lors d’une conférence de presse, le mercredi 22 février à Lomé.

249.000.000F CFA, fait suite à la première phase d’expérimentation considérée comme la phase pilote réalisée dans les régions de la Kara et des Savanes du 29 juin au 3 juillet 2016.

L’objectif général assigné à ces journées est de contribuer à accroitre l’accès aux services préventifs et promotionnels de survie de l’enfant. Il s’agira de contribuer à la réduction de la morbidité et de la mortalité infanto-juvénile.

Ces journées permettront d’administrer un supplément en vitamine A à au moins 90% des enfants âgés de 6 à 59 mois deux fois par an, au déparasitage d’au moins 90% des enfants de 1 à 5 ans, deux fois par an, à la vaccination d’au moins 90% des enfants non ou incomplètement vaccinés et des femmes enceintes non vaccinés ou incomplètement vaccinés contre le tétanos, a-t-il souligné.

« Ces journées de santé de l’enfant en extension dans le pays traduisent la volonté inestimable du gouvernement avec l’appui de ses partenaires de mener une lutte énergique contre la persistance de ces maladies meurtrières de l’enfance. La conjugaison de nos efforts constitue une arme pour réduire les fardeaux de ces maladies. C’est le lieu d’encourager toute la population à saisir cette occasion gratuite qu’offrent ces journées de santé de l’enfant pour supplémenter,

Déparasiter et immuniser vos enfants en vue de les protéger. Nous devons faire en sorte que les enfants ciblés n’échappent pas à ces journées de santé de l’enfant», a déclaré le ministre de la Santé et de la Protection sociale.

 Dans la matinée, le lancement de cette édition pour le compte de Lomé Commune a été fait à l’hôpital du 2e district de Bè Kpota par la directrice régionale Lomé commune de la Santé, Dr Josée Yawa Djatugbé Apetsianyi en présence d’autres responsables sanitaires et des autorités traditionnelles.

Dans la zone Lomé commune, 104 équipes de vaccination en postes fixes, 146 en postes avancés et 28 en postes mobiles seront déployées dans les formations sanitaires, dans les marchés, les lieux publics, les lieux de culte et écoles maternelles. Un lot conséquent de vaccins et de vitamines sont prévues pour être administrées à 208.534 enfants et 44.686 femmes enceintes.

Dr Apetsiany a exhorté les uns et les autres à appuyer ces actions de sorte que Lomé commune puisse faire de ces JSE, un succès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *