KOZAH:LE REPRESENTANT RESIDENT DU PNUD AU TOGO MONSIEUR Aliou Dia A VISITE L’UNIVERSITE DEKARA

Le représentant résident du Programme des nations unies pour le développement (PNUD) au Togo, Aliou Dia a visité l’Université de Kara (UK), le vendredi 6novembre, dans le cadre du projet «Décentralisation et localisation des ODD». Cette visite a permis au représentant résident du PNUD et sa suite de découvrir l’UK en tant que partenaire et d’échanger avec le conseil universitaire sur les voies et moyens pour consolider la coopération entre les deux institutions afin de valoriser les recherches scientifiques au Togo.

 Les échanges ont sur tout porté sur l’accompagnement du PNUD  programme de mutation numérique de l’UK.M. Aliou Dia a également visité l’agropole de l’UK, une structure spécialisée dans l’extraction et la promotion de l’huile végétale obtenue à partir des plantes aromatiques telles que le gingembre, l’eucalyptus et la citronnelle. L’occasion lui a permis de discuter avec les étudiants en master professionnel en planification du développement sur les perspectives pour l’année 2021.

Le représentant onusien a félicité les autorités universitaires pour leur détermination à poser des bases solides du développement de leur institution tout en laissant entendre que le PNUD a signé un accord de partenariat de deux ans avec les universités publiques du Togo pour les accompagner dans plusieurs domaines. Il a précisé que l’UK sera appuyée dans le programme de formation en planification de développement et que le PNUD travaille avec cette université sur le projet décentralisation et le développement local.

 M. Aliou Dia a promis une enveloppe de 200millions de dollars soit environ 100 millions de FCFA, pour la mise en œuvre du programme de mutation numérique à l’Université de Kara. Il a rappelé que la recherche reste aujourd’hui un challenge aussi bien pour les partenaires financiers que pour les universités.

Le président de l’UK, Pr Komla Sanda a témoigné sa gratitude au représentant résident du PNUD au Togo pour la volonté de son institution à accompagner son université dans la mise en  œuvre de sa politique de mutation numérique. Pour le président, ce nouvel appui institutionnel va permettre à l’UK d’améliorer les actions entreprises en matière d’équipement et de formation des ressources humaines. «Le programme universitaire de mutation numérique va concerner la recherche, la gestion des ressources humaines et financières, ainsi que la formation», a confié M.Sanda. BH/DHK