Komi Selom KLASSOU A L’OUVERTURE DE L’ATELIER PND.

Un atelier national d’Appropriation du Plan National de Développement (PND), et de la mise en œuvre des projets prioritaires et structurant du programme sur la période 2018-2022, couplé de la stratégie de coopération Chine-Togo, se tient les 19 et 20 octobre à Lomé.

Cet atelier se tient à la demande du président de la République, Faure Gnassingbé et fait suite à l’ultime étape de son adoption consensuelle en conseil des ministres en août dernier. Il a réuni les membres du gouvernement, les partenaires techniques et financiers et les acteurs du secteur privé.

L’objectif est de fédérer la grande diversité d’acteurs issus entre autres des secteurs public et privé, des partenaires au développement, et la société civile, et de converger les expertises et les compétences indispensables des uns et des autres.

Au cours des travaux, les acteurs nationaux du secteur privé s’imprégneront des différents projets prioritaires du PND en lien avec les trois axes interconnecté à savoir: « Faire du Togo, un Hub logistique d’excellence et centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région » ;

« Développer des pôles de transformation agricole manufacturiers et d’industries extractives » ; et « Renforcer les mécanismes efficients d’inclusion économique et sociale ».

Selon le chef du gouvernement, l’agenda 2030 des Nations-Unies, en son 17ème pilier, recommande à tous les Etats de nouer expressément des partenariats pour une bonne réalisation des 17 objectifs de développement durable (ODD).

Sur ce, le Togo compte saisir la grande opportunité que constitue le 7ème Forum sur la Coopération Sino-africaine (FOCAC) pour renforcer la coopération avec la chine. Il s’agit pour nous, dit-il, d’établir un rapprochement entre le PND et les huit composantes du FOCAC à savoir: la promotion industrielle, la connectivité des infrastructures, la facilitation du commerce, l’économie verte, le renforcement des capacités, la santé, l’échange entre les peuples, la paix et la sécurité. « C’est une occasion inédite pour notre pays de valoriser ses atouts de pays de paix et de sécurité puis de fructifier ses potentialités pour se positionner comme point d’attache privilégié de l’initiative la Ceinture et la Route dans la sous-région ouest-africaine », a dit Dr Klassou.

Le premier ministre a exhorté les participants à mutualiser leurs efforts avec le gouvernement pour une bonne mise en œuvre du PND, et ce, en lien avec les opportunités qu’offre le FOCAC.

Il a par ailleurs exhorté l’ensemble du secteur privé togolais à identifier et élaborer

rapidement des projets mûrs, attrayants, bancables et gagnants-gagnants à soumettre aux partenaires chinois dans le but de profiter des 60 milliards de dollar proposés pour être déposés dans la cagnotte du continent tout entier. Pour le chef de gouvernement, cette opportunité permettra d’accentuer leurs actions en faveur de la création d’emplois massifs et décents, et de jouer leur rôle de moteur de la croissance économique. Il a réaffirmé la disponibilité du gouvernement à les accompagner dans cette mission.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *