Warning: Declaration of tie_mega_menu_walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args, $id = 0) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = NULL, $id = 0) in D:\home\lomebougeinfo.com\wwwroot\lome\wp-content\themes\jarida\functions\theme-functions.php on line 1854
INTERVIEW DE MADAME DA COSTA Yawoa Dzidzo Directrice exécutive de l’ONG Sourire des Peuples - lomebougeinfo

INTERVIEW DE MADAME DA COSTA Yawoa Dzidzo Directrice exécutive de l’ONG Sourire des Peuples

MADAME DA COSTA Yawoa Dzidzo au-delà de sa fonction d’enseignante à l’Université de Lomé est très engagée sur le terrain. Très sensible à tout ce qui touche l’Homme et particulièrement la jeune fille, elle ne se donne pas de repos pour servir sa communauté. Que ce soit à travers diverses sensibilisations ou des dons de fournitures par exemple, MADAME DA COSTA Yawoa Dzidzo  et ses collaborateurs prennent plaisir à agir de façon positive pour améliorer les conditions de vie des Togolais. Sa bataille a attiré notre attention et nous avons voulu en apprendre plus sur les activités de son ONG qui veut être le Sourire des peuples. 

Bonjour Madame! 

Veillez-vous présentez à nos lecteurs ?

Je suis Dr DA COSTA Yawoa Dzidzo, Enseignante-chercheuse (Maître de Conférences) à la Faculté des Sciences de l’Université de Lomé, première femme géologue du Togo et Directrice fondatrice de l’ONG Sourire des Peuples.

 Vous êtes la Directrice exécutive de l’ONG Sourire des Peuples, Dites-nous les objectifs et la vision assignés à cette ONG?

L’ONG Sourire des Peuples est créée il y a 8 ans pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie socio-économique et culturelle des communautés de base. Ses objectifs sont entre autres : atténuer ou réduire la pauvreté des populations à la base, œuvrer à la promotion sociale de la femme et du leadership féminin, promouvoir l’éducation et la scolarisation de la jeune fille et la formation socio professionnelle des jeunes, vulgariser l’utilisation de l’outil informatique, aider à l’accès à l’eau potable, promouvoir la protection de l’environnement, contribuer à l’égalité du genre, promouvoir la culture, le tourisme et le sport.

Sourire des Peuples se veut une ONG crédible œuvrant pour l’élimination de la pauvreté et l’exclusion en collaboration avec des partenaires nationaux et internationaux engagés pour les mêmes causes. 

 Qu’est-ce qui rendait important la création de cette ONG?

Cette ONG a vu le jour suite à une discussion sur la misère et la pauvreté grandissante dans nos villages. Plus tard, nous avions ressenti l’urgence et le besoin de créer une association pour aider les populations des zones rurales à améliorer leur condition de vie.

  Parlez-nous des actions déjà effectuées sur le terrain et les perspectives d’avenir ?

Nos activités ont été réalisées dans les villages d’Amoussoukopé et de Zéglé Apéyémé, et à Lomé : implantation d’un forage d’eau potable et réalisation de 4 blocs de latrine ecosan (Amoussoukopé) ; appui financiers aux activités génératrices de revenus au groupement de femmes ‘’Wowodedu’’ de Zéglé Apéyémé (fabrication de savons, pommades, perles et pain) ; sensibilisations sur des thématiques variés (protection de l’environnement, promotion de la santé, scolarisation et protection des enfants…) ; sensibilisation des jeunes filles, avec création de plateformes dédiées aux jeunes filles (Association ‘’Nyonuzazin’’ et ‘’Leadership au féminin’’) et aux étudiants (‘’Jeunes Leaders 2020’’) ; activités de salubrité publique (Agoé CMS et ses environs) ; des formations à l’endroit de la jeunesse (rédaction de projet, initiation à l’informatique …) ; fourniture d’articles scolaires et de matériels didactiques (Zéglé Apéyémé) ; Sourire de Noël (fête suivie de cadeaux de Noël) aux enfants de Zéglé Apéyémé, Vakpossito et Amadahomé ; et des dons de vêtements et biens de première nécessité aux personnes vulnérables (Amoussoukopé).

Les perspectives d’avenir :

– Accompagnent et suivi des nouveaux bacheliers à mieux réussir leurs cursus universitaires.

– Chercher des moyens financiers pour aider les populations d’Amoussoukopé à disposer de forages d’eau potable et réhabiliter certains anciens forages en panne.

 Un message à l’endroit des autorités, les populations dans le cadre de la riposte contre la Covid 19 ?

Nous remercions les autorités gouvernementales pour tous les efforts consentis au quotidien afin de venir à bout de cette pandémie de Covid19 chez nous. Et sollicitons du gouvernement un accompagnement des organisations de la société civile sur le terrain afin qu’elles soient plus proches des populations pour les aider dans le respect des mesures barrières.

A nous la population, nous devons nous rappeler que le virus circule et continue par faire des ravages au sein de la population. Par conséquent, nous devons être très vigilant et ne pas baisser les bras dans le respect des mesures barrières notamment le port de masque au quotidien et le lavage des mains afin d’aider le gouvernement dans ses efforts pour d’arrêter la propagation du virus dans notre pays.

Bienvenu AMOUH