GABITE, la maison  de l’oralité veut faire revivre l’art malgré la pandémie

Spread the love

Le monde  entier  traverse  une  crise  sanitaire  provoquée  par  la pandémie  du  Coronavirus  (Covid-19). Tout comme plusieurs secteurs, celui créatif en souffre énormément.  Mais avec l’apport de  l’ACF (Fonds  Africain  pour  la  Culture), plus rien ne sera pareil.

En effet, ce Fonds a  lancé  en  date  du  21  avril  2021  la  3ème  vague  d’une campagne  de  solidarité  et  d’aide  à  la  création  dénommée  Fonds  de  Solidarité  pour les  Artistes  et  les  Organisations  culturelles  en  Afrique  (SOFACO)  Lot  3  Spécial COVID-19/Artistes  individuels  et  Organisations  culturelles. 

GABITE, maison  de  l’oralité a  postulé à  ce projet. Elle est sélectionnée  parmi  les  lauréats  avec son  projet  «  Mémoires  des  Lieux  ». Malgré la pandémie en cours, cinq  sites  et lieux  patrimoniaux du  Togo sont pris en compte. Il est question de leur apporter la chaleur humaine  capitale pour assurer leur survie.  

La voix  d’un  conteur permettra de faire revivre ces lieux grâce à la jonction  de 3  outils  :  l’oralité  ;  la Kora (musique)   et  le  numérique.   Le public pourra donc voyager à  travers  les  méandres  des  sites  visités  et  partager leurs  charmes  et leurs  beautés   grâce à  la magie des  images,  du  verbe    et  du  numérique  :  ce sera une visite guidée contée, musicale et virtuel. 

Comme l’expliquent les responsables du projet GABITE, des visites ont été faites sur les  sites préalablement  sélectionnés  afin  de procéder aux  collectes  d’informations  (images, récits    anecdotes,  mémoires,  voix  et  sons),  propre à  chaque site.  

Le conteur Roger  ATIKPO ,  Musicien  coraïste, Essolisam  PAKOUYOWOU ,Réalisateur/vidéaste  et Jacqueline  Bahoumana  SALA en sa qualité  d’administratrice pilotent cet ambitieux projet. Une telle initiative aide le public à prendre conscience de  l’importance de  la sauvegarde et  de la protection de nos  patrimoines  culturels  ; –  susciter l’envie  chez certaines  personnes  de visiter  les  sites  touristiques concernés  par  le  projet  donc une augmentation  du  nombre de  visiteurs  ; –  susciter de  nouvelles  création  artistiques  autour des  sites  touristiques  et autres patrimoines  ; –  développement  d’un  tourisme local  ; –  créations  de nouvelles  activités  génératrices  de revenus  autour  des  sites visités. 

La maison de l’oralité a un certain nombre de programmes tout au long de l’année pour soutenir le monde de la culture. Elle se veut au-delà de tout,  un  lieu  de rencontres  et  de formation  pour amateurs  et  professionnels ,ouvrant ses portes aux  écoles,  lycées,  et  autres  lieux  de  formations  pour  une transmission  efficace  à la base.

Digiqole ad
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp