Festival Des danses traditionnelles pour Unir dans les quartiers de Lomé.

Des  danses traditionnelle pour la paix a tenu toutes ses promesses ce samedi 13 janvier dans les quartiers de Lomé. Plusieurs troupes folkloriques ont exposé la richesse culturelle de notre patrie le Togo.

Les militants et sympathisants du parti Union pour la République (Unir) ont à travers ce festival culturel réitéré leur engagement au Chef de l’État Faure Gnassingbé pour ses idéaux de paix et de cohésion sociale.

Les danses se sont déroulées sur le terrain de l’Epp Adetikopé et sur le terrain du lycée d’Agoènyivé en présence de la vice-présidente Unir région d‘Agoènyivé Madame Ibrahima Mémounatou qui avait à ses côtés le président de l’Assemblée Nationale, Dama Dramani,  le Secrétaire Exécutif du parti, le militant ATCHOLE Jean Aklesso ainsi que plusieurs  autres cadres.

La population a pu redécouvrir les danses traditionnelles qui enrichissent le folklore togolais. Il s’agit notamment de « So » et « Kamou »de Kara,  « Bobobo d’Agoènyivé, « Simpa » de Sokodé. Les groupes folkloriques des ressortissants des villes de Niamtougou, de Bassar et de l’Adélé ont aussi égayé la foule sur les différents sites de ce festival.

Selon  la vice-présidente Unir Agoènyivé, la militante Ibrahima Mémounatou ces  » danses traditionnelles sont l’expression du vivre ensemble et de la cohésion sociale qui caractérisent nos communautés ». Elle a ensuite appelé les populations à la tolérance, et au pardon pour un Togo paisible.

Ces danses traditionnelles ont été également l’occasion pour le Parti Unir d’appeler la jeunesse à prôner la paix et à rester mobiliser derrière le Chef de l’État pour un Togo prospère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *