FESTIVAL DE MOUSSON ACT II

Spread the love

Le centre culturel Denyigba sis au quartier St Joseph a organisé, Ce mardi 29 août à Lomé, une conférence de presse sur l’ouverture prochaine de la deuxième édition du festival dénommé « Mousson du Rire ».

Cet entretien a été animé par le directeur du centre, l’artiste humoriste et ingénieur culturel, Frédéric Gakpara qui a indiqué que ce festival aura lieu du 25 septembre au 24 novembre 2017 avec une phase spectacles prévue du 8 au 12 novembre.

Pour l’orateur, cette vitrine permet aux artistes, non seulement de vendre leurs talents, mais aussi, de relever leur niveau à travers des échanges professionnels internationaux et de renforcer un plaidoyer pouvant mobiliser les partenaires financiers et institutionnels.

« Au-delà du simple souci de tenir la promesse de la périodicité annuelle du festival, l’enjeu est d’impulser un esprit créatif, de mobiliser des financements et de contribuer à la création d’emploi, afin de faire baisser le taux de chômage et d’accélérer la croissance économique », a-t-il ajouté.

Selon lui, la particularité de cette édition est la participation des humoristes et festivaliers du Burkina-Faso, du Congo, de la RDC, de la Côte d’Ivoire, de la France, de la Guinée-Conakry, du Mali aux côtés de leurs homologues togolais et des stages de formations professionnelles.

Les activités inscrites au programme de cette deuxième édition sont : « un stage de formation en administration, ingénierie culturelle et leadership transformationnel, à l’intention de 30 professionnels et /ou étudiants en fin d’études » ; « des ateliers professionnels d’écriture humoristique, de jeu d’acteur, de voix, des spectacles de comédiens humoristes et régisseurs avec des thèmes de priorité gouvernementale » ; « un atelier socioculturel d’improvisation dramaturgique et de plaidoirie, destiné à une trentaine d’adolescents de centres d’accueil pour enfants en difficulté ». Il est aussi prévu des séminaires, tables rondes et communications, consacrés aux échanges professionnels entre des personnes ressources invitées et les festivaliers en plus des sketchs et spectacles.

Le directeur du centre a, par ailleurs, exprimé sa reconnaissance à ses partenaires comme la compagnie aérienne Asky, le Fonds d’aide à la culture (FAC), l’hôtel Ibis, et les professionnels des médias pour leur assistance.

Digiqole ad
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Publicité

Publicité

Publicité

Publicité