Élections présidentielles et législatives : les Burkinabè du Togo ont voté

Ce dimanche 22 novembre 2020, les Burkinabè du Togo ont voté à Lomé, la capitale. 4 bureaux de vote ont été mis à leurs dispositions au sein du consulat général. Les votes ont débuté comme prévu à 6 h du matin. C’est la première fois que la diaspora du Burkina Faso prend part au scrutin.

Ce dernier a été encadré par les forces de l’ordre et de sécurité togolaise déployées en grand nombre. Par ces temps de pandémie, le respect des mesures barrières a été observé. Port de masques obligatoire ou encore lavage des mains, tout un dispositif a été mis en place pour observer scrupuleusement les mesures en vigueur sur le sol togolais.

Au Togo, le consul général du Burkina Faso a remarqué la mobilisation de ses concitoyens et le respect des règles édictées pour lutter contre le coronavirus. Il souhaite que tout se passe bien et que le meilleur gagne. Plus de 1300 personnes sont inscrites pour ces élections a-t-il précisé. Les 4 bureaux de vote sont tous à Lomé.

« Nous rendons grâce à Dieu car pendant longtemps, nous avons attendu le vote des Burkinabè de l’étranger. C’est désormais une réalité et c’est à l’actif de tous les membres de notre communauté. Les élections apaisées c’est tout ce que nous souhaitons », nous confie Boubakar Dicko , consul général du Burkina Faso au Togo.

Pour sa part, le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour le Togo, Bayili Basile constate que tout s’est bien passé. Selon ses explications  » C’est un honneur pour la diaspora de participer à ce scrutin. Nous souhaitons que tout se passe bien afin que cette initiative soit répétée au cours des prochaines années« . 

L’élection présidentielle de 2020 au Burkina Faso est couplée avec des élections législatives. Il s’agit donc du  premier tour de la présidentielle. En Afrique, 18 904 Burkinabè de l’étranger votent à ce double scrutin.

De façon globale, 6 490 144 électeurs burkinabè sont appelés aux urnes dimanche pour élire leur nouveau président et les 127 députés du Parlement. Treize candidats, dont le président sortant Roch Marc Christian Kaboré, sont en lice pour la présidentielle. Au même moment, 96 partis, 5 formations politiques et 25 regroupements d’Indépendants, soit un total de 10 652 candidats se disputent les 127 sièges au Parlement.

B/A