DES PERSONNALITES RECUES A LA PRIMATURE

 Le Premier ministre, Mme Victoire Tomégah – Dogbé s’est entretenue, le vendredi 11 au siège du gouvernement à Lomé, avec le directeur régional Afrique de l’ONG «Aide et Action».

Au sortie d’audience, le directeur Afrique d’Aide et Action, Koffi Adjimon a indiqué avoir exprimé au Premier ministre la disponibilité de sa structure d’accompagner son programme de politique générale présenter devant le parlement dès sa prise de fonction. Il a aussi dit avoir présenté à la cheffe du gouvernement les projets sur lesquels son ONG travaille notamment ceux relatifs à l’éducation; la lutte contre l’extrémisme violent et à la crise sanitaire liée au Coronavirus. A en croire M. Adjimon, le Premier ministre a, à l’occasion, rappelé les grands axes de sa feuille de route à laquelle «Aide et Action» réaffirme justement son soutien. Trois jours auparavant, le Premier ministre, Mme Tomégah-Dogbé avait reçu la présidente du conseil d’administration du Cadre national de concertation de la mutualité au Togo (CNCMUT), Mme Ghislaine Arlette Saïzonou. Elle a laissé entendre qu’elle est allée exprimer au Premier ministre le souhait du CNCMUT d’apporter sa contribution à la politique sociale du chef de l’Etat. «Nous avons apporté au Premier ministre de façon concrète ce que nous savons faire, l’expertise des mutuelles de santé dans la promotion de l’accès aux soins de santé de qualité à moindre coût», a-t-elle dit. Mme Saïzonou indiqué que le CNCMUT est une plateforme thématique qui accompagne la promotion de la mutualité au Togo et a une vingtaine d’années d’expérience en la matière, avec surtout, des acteurs du monde rural et de l’économie informelle. Elle a rappelé que des mutuelles de santé travaillent et apportent l’assurance-maladie aux populations. «Nous souhaitons que la politique du président de la République, dans le domaine de la protection sociale ait un seul cri de 3cohésion; une préfecture, une mutuelle de santé», a ajouté la présidente du CNCMUT. Mme Saïzonou a fait savoir, en outre, qu’ils ont l’expertise pour le recrutement, l’adhésion, les soins de santé et pour l’organisation inclusive. Elle a ajouté que « nous souhaitons accompagner le gouvernement dans une expérience de délégation de tâches pour pouvoir apporter cette politique dans chaque famille , pour montrer qu’ il est possible de faire de l’ assurance maladie une réalité au Togo , à travers la mutualité». JV/SED