Des cadres des sept centrales syndicales du Togo outillées sur les enjeux du dialogue social et le développement au Togo.

L’ONG vision Développement basée à Lomé organise les 19 et 20 mai à Lomé avec le soutien financier de la Fondation Friedrich Ebert, un séminaire national de formation sur le thème : « Les organisations des travailleurs face aux enjeux du dialogue social et de la promotion du développement au Togo » à l’intention des sept centrales syndicales du Togo.

L’objectif est de permettre aux organisations des travailleurs du Togo d’être mieux outillées pour  participer  activement au   processus  de dialogue social dans  le cadre  des consultations  nationales,  afin  de  favoriser  l’amélioration  des  conditions  de  travail  et  la promotion  du développement économique et social du Togo.

Au cours de cette assise, les  participants suivront quatre communications, notamment le budget  de  l’Etat :  son  analyse  et   son intérêt  pour   l’action  sociale  ;  action  syndicale  et développement  national ;   le  dialogue  social :  avantages,  difficultés  et inconvénients  et  les techniques de négociation ».

En  ouvrant les travaux, le   président  de  l’ONG Vision Développement,  Adrien Béliki Akouété a invité les syndicalistes à surpasser les difficultés qui gangrènent parfois leur union, en vue d’obtenir la satisfaction de leurs doléances, au grand profit des travailleurs.

La  chargée de  programmes de la Fondation Friedrich Ebert, Madame Nouration Zato-Koto Yérima  s’est félicitée du choix du thème qui permettra de faciliter le consensus sur  toutes les grandes questions liées au syndicalisme au Togo.

Le porte-parole de la coordination des centrales syndicales, Mathias Hlomador a invité ses collègues à  s’approprier les connaissances qui découleront de ce séminaire car, selon lui, un dialogue social bien négocié contribue à la paix sociale.

Au nombre des centrales syndicales prenant part à ce séminaire figurent : la Confédération Syndicale des Travailleurs du Togo (CSTT), la Confédération Nationale des Travailleurs du Togo (CNTT), la Confédération Générale des Cadres du Togo (CGCT), l’Union Nationale des Syndicats Indépendants du Togo (UNSIT), l’Union Générale des Syndicats Libres (UGSL), le Groupe des Syndicats Autonomes (GSA) et la Synergie des Travailleurs du Togo (STT).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *