COVID-19 : LA SITUATION EST INQUIETANTE AU CHR LOME COMMUNE

La situation est inquiétante au Centre hospitalier régional (CHR) Lomé commune, dédié à la prise en charge des cas graves des personnes atteintes de la Covid-19, a indiqué, ce mercredi 29 septembre, le coordonnateur national de gestion de la riposte à la Covid-19, Pr Djibril Mohaman lors de la conférence hebdomadaire sur la situation de la pandémie au Togo. Pr Djibril a révélé qu’à la date du 29 septembre, 39 malades non vaccinés sont hospitalisés dans ce centre et un est décédé. Parmi eux, 32 sont en réanimation dont 23 dans un état sévère et 9 en état critique. Le nombre de personnes en réanimation dépasse les capacités initiales de prise en charge du centre. Selon le coordonnateur national de gestion de la riposte à la Covid-19, Pr Djibril, le traitement d’un cas grave de coronavirus au Centre varie de 2 à 6 semaines. Pendant cette période, le malade peut vaincre la maladie ou en mourir.

Il a invité toute la population à se faire vacciner  précisant que c’est le seul moyen d’éviter la forme grave de la Covid-19 et de permettre au pays d’atteindre rapidement une immunité collective. La vaccination se poursuit sur toute l’étendue du territoire national avec l’administration en première ou deuxième dose des vaccins AstraZeneca, Sinovac et Pfizer. 435.428 personnes ont reçu leur première dose d’AstraZeneca et 153.883 leur deuxième dose ; 80.847 personnes la première de dose de Sinovac et 17.815 la deuxième dose de Sinovac. La première dose du vaccin Pfizer a été administrée à 121.250 personnes et 41.842 ont pris la deuxième dose de ce vaccin ; 72.457 citoyens ont reçu leur deuxième dose de Pfizer en remplacement du vaccin AstraZeneca; 117.534 personnes ont reçu le vaccin Johnson and Johnson. OAF/SED