Warning: Declaration of tie_mega_menu_walker::start_el(&$output, $item, $depth, $args, $id = 0) should be compatible with Walker_Nav_Menu::start_el(&$output, $item, $depth = 0, $args = NULL, $id = 0) in D:\home\lomebougeinfo.com\wwwroot\lome\wp-content\themes\jarida\functions\theme-functions.php on line 1854
COVID 19: DE NOUVELLES MESURES BARRIERES POUR FREINER LA PANDEMIE - lomebougeinfo

COVID 19: DE NOUVELLES MESURES BARRIERES POUR FREINER LA PANDEMIE

Les chiffres des contaminations à la pandémie de Coronavirus (Covid-19) ne cessent d’augmenter amenant les autorités togolaises à prendre d’autres dispositions pour limiter la propagation de la maladie. Ces dispositions concernent l’organisation des cérémonies ou fêtes traditionnelles dans certaines préfectures. Il s’agit du bouclage une semaine avant et après des préfectures concernées et la fermeture des bars dans ces localités.

Selon le responsable de la Coordination nationale de gestion de la riposte à la Covid-19 (CNGR), le Professeur médecin colonel, Djibril  Mohaman, le Togo a enregistré une hausse de  103 cas de contamination au virus cette semaine contre 82 et 92 cas les semaines antérieures. L’augmentation des cas s’explique, dit-il, par la découverte des foyers des préfectures de la Kozah, d’Assoli et de Tchaoudjo. « Le premier foyer qui a été identifié est celui d’Assoli à Soudou. Celui-ci est en train d’être maitrisé mais il continue par

produire des cas. Le foyer de Tchaoudjo est en tête avec plus de 100 cas contre plus de 50 cas à Assoli. Le 3e point de foyer est dans la Kozah. De 3 cas il y a des semaines, il est monté actuellement à 43 », a précisé le coordonnateur.

En la date du jeudi 20 août, la situation de la pandémie dans le pays présente 1212 cas confirmés avec 307 cas actifs, 878 cas guéris et 27 décès. Le médecin colonel Djibril a demandé à tous ceux qui mènent une lutte contre la pandémie de renforcer la sensibilisation afin de porter le message à toute la population.

Engagement de l’Union européenne aux côtés du gouvernement togolais

L’Union européenne (UE) s’est engagée très tôt aux côtés du gouvernement togolais pour apporter son aide à la crise sanitaire. Plusieurs actions ont été possibles grâce au soutien de l’UE, entre autres, appui opérationnel, soutien aux prisons, actions avec les médias, sensibilisations avec les artistes.

Deux des projets financés aussi par l’UE ont été lancés, le mercredi 19 août à Lomé. Il s’agit de « Assistance psychologique aux personnes atteintes de la Covid-19, le personnel soignant et leurs familles respectives » de l’association Jeunesse et avenir Togo (JAT) et « Sensibilisation, action citoyenne participative et de veille contre le Covid-19 dans le Grand Lomé » porté par le groupe L’Bala de la TVT.

L’ambassadeur de la délégation de l’UE au Togo, Mme Cristina Martins Barreira, en fin de mission à Lomé, a félicité le Togo pour son engagement contre la pandémie, la CNGR pour le travail qu’elle abat sur le terrain notamment l’information, la sensibilisation et la communication sur la maladie. Pour elle, « même si les cas connaissent une certaine hausse (prévisible) ces dernières semaines, le Togo fait partie des pays qui organisent au mieux la gestion de la pandémie ».

Pour la cheffe de la délégation de l’UE au Togo, le port obligatoire des masques de protection décidé par le gouvernement togolais est une action salutaire qui permet de réduire au maximum le risque de contamination à la Covid-19. « L’Union européenne se tiendra à vos côtés pour poursuivre cette lutte contre un mal qui finalement s’attaque à l’humanité toute entière », a-telle réitéré.

Pour la responsable de la cellule d’écoute psychologique des jeunes et adolescents à JAT, Mme Agbobli Afiwa, leur projet permettra d’apporter un accompagnement à la population à travers l’écoute. Il s’agira de suivre ceux qui par peur, ne veulent pas se faire traiter ou mis en quarantaine,

de préparer la famille des victimes à l’accueil avec l’organisation des visites à domicile afin de lutter contre la stigmatisation.

Mme Lys Djamie, animatrice de l’émission L’Bala sur la TVT a expliqué qu’à travers leur projet, ils entendent transmettre des messages aux populations des 13 communes du grand Lomé, les sensibiliser sur les bonnes pratiques contre la pandémie, les amener à s’habituer à l’achat des bavettes comme tout autre article puis leur offrir du matériel de protection. Il s’agira aussi d’organiser des campagnes digitales et des échanges avec les personnes qui ont vécu la Covid-19 sur le plateau de l’émission.

Par Farrida Ouro-Adoï