COVID-19 : 42 CAS POSITIFS ET 61 GUERIS ENREGISTRES EN UNE SEMAINE

« Les cas positifs ont augmenté de 42, avec 61 guéris durant la semaine du 8 au 14 juillet », a déclaré le coordonnateur national de la coordination de gestion de la riposte Covid-19, médecin colonel Djibril Mohaman, lors de la conférence de presse hebdomadaire, animée le mercredi 15 juillet à Lomé. Cette 12ème conférence a connu la présence du directeur des Cultes, Lt Col Béléi Bediani.

Par rapport à la situation de la pandémie au Togo en date du 14 juillet, le coordonnateur a indiqué que 731 cas ont été confirmés, 188 cas actifs, avec 528 guéris et 15 décès. Il a fait cas d’une stabilisation dans la baisse des chiffres, appelant toute la population à la vigilance et à continuer de respecter les mesures barrières, afin de limiter la propagation du virus. Il a mentionné que la coordination a été interpelée sur la reprise, dans certaines localités, des activités culturelles non autorisées sans respect des mesures barrières, mettant ainsi en danger la santé publique. « La faute d’une personne entraine la maladie de toute une population », a-t-il fait savoir.

Le coordonnateur a parlé de la reprise des cours au niveau des enseignements supérieurs. Il a saisi l’occasion pour féliciter tous les acteurs des enseignements secondaire et supérieur pour l’adaptation des gestes barrières facilitant cette reprise.

Concernant la relance des vols, le médecin colonel Djibril a mentionné une avancée dans la préparation, en vue de la réouverture des frontières aériennes. Il a précisé que cette préparation doit être bien précise pour maîtriser les flux des cas et mieux les gérer.

Le lieutenant-colonel Béléï a échangé avec les journalistes sur la réouverture partielle et progressive des lieux de cultes prévue le 17 juillet prochain. Il a précisé qu’environ 9000 lieux de cultes, toute confession confondue, existe au Togo, selon les statistiques de 2017. Il a ajouté que vu le nombre, des réflexions ont été faites et il a été décidé de choisir un échantillon de lieux de cultes pour une expérimentation de l’application des mesures barrières. Un quota a été donné à chaque confession religieuse pour cette expérimentation, afin de se préparer à une réouverture totale des lieux de cultes si les mesures sont respectées et que la maladie se stabilise.

Tout ceci se fera, a dit le directeur des Cultes, avec le contrôle des responsables religieux qui devront prendre des mesures pour s’assurer du respect de ses mesures barrières par leurs fidèles, avec la supervision de la force anti Covid-19. Il a rappelé que des sanctions s’appliqueront à toutes les confessions religieuses qui ne respecteront pas les mesures barrières édictées par le gouvernement.

Le lieutenant-colonel Béléi a demandé aux fidèles d’éviter l’engorgement les lieux de cultes à leur réouverture car, il s’agit d’un test qui permettra de saisir la réalité sur le terrain. Il a exhorté les fidèles qui verront leur lieu de culte non ouvert à continuer par prier à la maison et d’attendre la réouverture totale.

OAF/AR