Bassar : DON AUX VICTIMES D’UN VENT VIOLENT DANS LE VILLAGE DE WAYI-TE

Le gouvernement à travers l’Agence Nationale de Protection Civile (ANPC) a fait, le vendredi 12 avril, don de vivre et de non vivres aux victimes d’un vent violent qui a soufflé sur le village de Waî-Tè dans le canton de Sanda-Kagbanda (préfecture de Bassar) le 31 mars dernier, occasionnant des dégâts matériels. Au total, 95 habitations de 35 ménages ont été entièrement décoiffées par ce vent violent sans pluie.

Le don est composé des sacs de riz, de maïs, des fournitures scolaires, de tôles, des pointes de tôle, de planches, de paille et d’une enveloppe financière.

Chaque ménage a reçu un sac de riz et de maïs, un kit scolaire, un paquet de tôle pour un bâtiment de 2 pièces, des pointes de tôle et 15.000F CFA, ainsi que des planches et des bottes de paille.

Le directeur général adjoint de l’ANPC, Ouro-Salim Rahim en remettant le don aux bénéficiaires a indiqué que, informé de ce sinistre, le chef de l’Etat a dépêché l’ANPC pour apporter la compassion, le soutien et l’assistance du gouvernement aux sinistrés pour les soulager un tant soit peu de leur situation.

Le préfet de Bassar, Col. Bonfo Faré Jean et le chef du canton de Sanda-Kagbanda, Kouloum Yoma ont salué cette action du chef de l’Etat qui témoigne de son attachement au vécu quotidien de la population togolaise. Ils l’ont rassuré du soutien de toute la population de Bassar à sa politique de développement du Togo.

La cérémonie de remise du don s’est déroulée en présence de la députée de la circonscription électorale de Bassar, Madame Bonfo Abiratou.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *