Appui de l’ONG LWDF dans la gestion des déchets issus des soins de santé.

Le ministère de la Santé et de l’Hygiène publique du Togo a réceptionné ce 20 mai 2019, vingt-cinq mille (25.000)  boîtes de biosécurité. Un don de l’ONG Light in the World Développement Foundation (LWDF), pour une meilleure gestion des déchets issus des soins de santé.

Estimées à trente millions  (30 000 000) FCFA, ces boîtes de sécurité correspondent aux normes NF X30-500 et UN 3291, et répondent aux standards de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Elles seront distribuées dans les centres de santé du Togo.

Présent à la cérémonie, l’administrateur des finances de l’ONG LWDF, Augustin Hogbonouto, représentant son président, explique que l’objectif «  c’est de pouvoir les accidents et les maladies nosocomiales ». « Nous avons constaté qu’il y a beaucoup de virus dans les milieux sanitaires. Une seringue qui va blesser un agent de santé, peut lui entraîner des problèmes. Un agent de santé ne peut pas vouloir sauver des vies et une maladie. C’est pourquoi, ces matériels de biosécurité leur sont nécessaires. Ce sont des matériels très performants et qui rassure dans l’utilisation », a-t-il renchéri.

Au ministère de la Santé et de l’Hygiène publique, c’est un ouf de soulagement. Selon son chef division d’assainissement de base, Amidou Sani, « ces conteneurs viennent à point nommé parce que nous avons actuellement des soucis de boîtes de sécurité dans nos centres de santé ».

Il a également précisé que les 25 000 boîtes de sécurité seront dispatchées dans les CHR, CHU et dans les hôpitaux de référence à travers tout le pays. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *