ANIAC-TOGO SENSIBLISE LA POPULATION SUR UNE UTILISATION RESPONSABLE DES PRODUITS CHIMIQUES.

 

 

L’Autorité Nationale pour l’Interdiction des Armes Chimiques au Togo (ANIAC-TOGO) a tenu le vendredi 24 août à Lomé, une rencontre d’information et de sensibilisation sur les risques liés aux produits chimiques.

Cette rencontre s’inscrit dans la tournée nationale d’information et de sensibilisation des populations à la base de l’ANIAC-Togo sur les effets désastreux des produits chimiques et les mesures de prévention et de protection.

Elle vise à informer les populations sur les risques liés à l’utilisation des produits chimiques, en vue de promouvoir une utilisation responsable de ces produits et sauver des vies humaines.

Les assises marquées par des projections de reportages et de bandes dessinées, ont été l’occasion de présenter aux participants les différents domaines concernés par les produits chimiques et les risques liés à leur utilisation, les précautions à prendre afin de se mettre à l’abri des effets désastreux de ces produits.

Le représentant du préfet du golfe, Laré Baltché a indiqué que les produits chimiques existent partout et concernent tous les domaines de la vie et on ne peut pas s’en passer. Mais « comment vivre avec ? », est la question qu’il faut se poser. Il a pour cela invité les participants à suivre avec attention toutes les présentations et à terme être capables de pouvoir bien les restituer, aussi bien dans leur famille que dans leur entourage.

Pour le président de l’ANIAC-Togo, Bruno Pakoupati Boyodé, « les produits chimiques nous entourent dans notre vie quotidienne et nous permettent visiblement d’avoir une vie aisée. Mais en dehors de ce bienfait, il y a un autre aspect que les gens ne doivent pas ignorer : comment gérer ces produits chimiques ? » D’où cette tournée que l’ANIAC fait sur toute l’étendue du territoire avec des institutions qui sont proches et qui manipulent les produits chimiques, a-t-il laissé entendre. « Il suffit d’un geste et vous êtes sauvés mais vous négligez cela et vous vous créez un problème de santé grave dans 5, 10 et 15 ans sans vous en apercevoir », a ajouté M. Boyodé.

Cette tournée de sensibilisation n’est que la première phase des actions de l’ANIAC-Togo, elle sera suivie par l’adoption et l’application de mesures législatives, réglementant toutes les activités illicites liées aux produits chimiques.

La rencontre a été aussi l’occasion pour les organisateurs d’informer les populations sur l’existence de l’ANIAC-Togo, son importance, ses missions, ses moyens d’actions et sa portée ; et de présenter le cadre général de la mise en œuvre de la Convention pour l’Interdiction des Armes Chimiques (CIAC) au Togo. Elle a connu la présence des représentants de la présidence, primature, des différents ministères, des officiers supérieurs de l’Armée Togolaise, les chefs traditionnels.

L’ANIAC-Togo a été créée le 04 novembre 2015 par décret présidentiel et répond aux obligations de la CIAC, notamment celles de lutter contre la mise au point, la fabrication, l’emploi, le stockage et le transfert des produits chimiques en vue de leur utilisation responsable au bénéfice des populations. Formée de trois commissions : investigation ; juridique et de sensibilisation, elle entend promouvoir la paix, la stabilité et la sécurité internationale, en contribuant ainsi au désarmement général, complet et au développement économique mondiale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *