Afro-Club, le hit des platines avec Mimie, Toofan et Bruce Melodie

Voici votre dose hebdomadaire de hits des platines distillée dans l’Afro-Club avec cette semaine Bruce Melodie, Oswald, Pson & Hiro, Mimie & Locko, Wanavokali, Toofan et enfin Melissa Yansané & Gaz Mawete.

Melissa Yansané et Gaz Mawete nous enchantent avec leur Bâton magique
Mélissa Yansané et Gaz Mawete ne se prennent pas au sérieux dans leur collaboration inédite. Les deux artistes ont fait un cadeau à leurs fans en dévoilant Bâton magique le 6 août. Ils chantent les louanges de la vie nocturne kinoise, dressant une liste des lieux où l’on peut s’ambiancer, manger, danser et se divertir en écoutant de la bonne musique. D’ailleurs ils montrent l’exemple, exécutant une chorégraphie rythmée par des couplets en lingala. Ce n’est pas la première fois que les deux artistes sont vus ensemble. Dans la chanson Na Lembi de Melissa Yansané, Gaz Mawete y fait déjà une apparition. La chanteuse de 22 ans a fraîchement débarqué dans la musique en 2017 avec Run 4 Your Life. Bien qu’étant née à Aix-en-Provence (France), elle a grandi entre Conakry et Kinshasa. Son père étant guinéen et sa mère congolaise, elle a très tôt suivi les pas de cette dernière, la chanteuse Djanelli. Souvenez-vous, l’an dernier elle mettait déjà le feu avec Limbisaau côté de Bercy Mwana.

Le duo togolais Toofan de retour avecGoumin Fracas, une chanson aux antipodes de ses productions habituelles
Barabas et Masta Just, aussi appelés « Les Fils du Vent », sont de retour aux affaires et cette fois, ils n’ont pas choisi un rythme dansant. Bien au contraire, les deux garçons de Toofan ont ralenti le tempo pour s’adapter à un style plus urbain, se rapprochant de la musique drill. Ils ont tout de même trouvé le moyen d’y inclure une chorégraphie, c’est avant tout leur marque de fabrique. Côté paroles, on retrouve cette touche humoristique qui les caractérise. « Goumin » signifie « chagrin d’amour » ou déception amoureuse. En résumé, cette chanson relate l’histoire d’un jeune homme qui revoit son amour de jeunesse plusieurs années après l’avoir laissé tomber pour une autre. Il se retrouve pris de regrets lorsqu’il s’aperçoit que la demoiselle d’autrefois est devenue une femme charismatique et respectée.

Au Kenya, le groupe Wanavokali fait ses grands débuts avec Rhumba
L’émission panafricaine de recherche de talents, Old Mutual Amazing Voice, a sacré le groupe kényan Wanavokali pour la première saison de son histoire après 13 semaines de show télévisé tourné en Afrique du Sud. Il s’agit du plus grand concours de chant a capella sur le continent africain dont les auditions ont commencé en 2019, mais freiné par la pandémie de 2020. Wanavokali a donc remporté haut la main le concours en réinterprétantMalaïka, une chanson du rappeur kényan Nyashinski. Peu après leur casting, ils s’étaient déjà fait remarquer en duo sur Unioshe du rappeur Collo G. Rhumba est leur tout premier single, extrait de leur tout premier album éponyme. Cette chanson rend hommage à l’âge d’or de la musique africaine et spécifiquement à la culture rumba qui a envahi le marché du disque de la Terre-Mère. Rhumba raconte l’histoire de deux étrangers qui vivent une passion enflammée le temps d’une soirée sur une piste de danse. Sur fond de voix douces et soyeuses, mais aussi de rythmes trap modernes, Wanavokali rappelle que l’on n’a pas besoin d’argent pour apprécier de la bonne musique et passer un bon moment. Ces vocalises apportent un peu de fraîcheur et une énergie qui vaut le détour dans l’Afro-Club.

Les artistes camerounais Mimie et Locko unissent leurs voix tout en douceur pour Faya
La dernière sortie de Mimie date déjà de décembre 2020 avec le titreMa’aleh. Elle a donc repris du service en proposant la version audio de Faya sans trop faire de publicité. Mais l’arrivée du clip a changé la donne et permis de booster les écoutes de cette chanson partagée avec son compatriote Locko. Les deux artistes s’accordent à la perfection et tout en sensualité. Mimie allume le feu de la passion et de la fusion, faisant mouvoir son corps langoureusement tout près de celui de Locko. Faya c’est l’histoire d’une femme qui aime son homme, bien qu’il ne soit pas parfait. Locko n’intervient que très peu dans cette chanson, mais suffisamment pour que sa signature vocale soit remarquée. Le clip vidéo fait le reste dans une ambiance tamisée.

Pson Zubaboy, l’artiste de Lubumbashi, invite son compatriote Hiro sur le duoLobi
C’est ce samedi 14 août que Pson, la star montante de la musique urbaine congolaise, a sorti son duo Lobi partagé avec le chanteur franco-congolais Hiro. Dans un long message posté une semaine avant l’arrivée du clip, Pson remerciait Hiro, artiste dont il a été fan avant de pouvoir chanter à ses côtés. « Comment décrire ce que j’ai ressenti cette soirée-là. Il m’a dit qu’il allait venir et il l’a fait. À quelques heures de la sortie de son album (Afro Romance), il a mis de côté sa préparation et son repos pour venir enregistrer avec moi chez moi et donner le meilleur de lui-même jusqu’au-delà de 4 heures du matin« , a-t-on pu lire sur les réseaux sociaux de Pson. Les deux artistes n’ont pas lésiné sur leur implication dans cette chanson dont la mélodie accrocheuse ne quittera pas votre tête de la journée. Rendez-vous dans quelques semaines pour les suites de cette collaboration qui en appelle d’autres.

Ambiance compas et zouk avec le talentueux Haïtien Oswald et son hit Ti Doudou
Vous ne connaissez peut-être pas encore son nom, mais vous avez sûrement déjà fredonné ses titres Solo(2018) – plus de 17 millions de vues sur YouTube -, Tourner le dos (2018) ou encore Ralenti (2017). Il s’agit de l’artiste haïtien et réunionnais Oswald. Il est de retour avec Ti Doudou, une chanson d’amour clairement taillée pour les couples et les danses de salon. En 2017, il a remporté la cinquième édition du Défi Lycéen, un concours de musique organisé en Guadeloupe. Ce qui lui a permis de collaborer avec des artistes de renom, notamment Tanya Saint-Val, Ralh Tamar, Michaël Guirand (ex-membre de Karimi), ou encore la chanteuse guadeloupéenne Methi’s. Le style d’Oswald est un mélange de zouk, compas et de r’n’b. Parfait pour chanter l’amour sous toutes ses formes. La rupture aussi. Aujourd’hui âgé de 32 ans, il est plus mature que jamais. En avril dernier il a mis à disposition de son public son dernier album en date Option, enregistré avec le groupe qu’il a fondé, l’Oswald Band.

Le Rwandais Bruce Melodie séduit avec Katapilla, extrait de son album inédit Chapter 12:21
Le 2 juin sur ses réseaux sociaux, Bruce Melodie demandait à ses fans de choisir la chanson qu’il devait sortir en premier pour la promotion de son album à venir Chapter 12:21. Plus d’une semaine de battage médiatique aura suffi à faire pencher les votes, à la grande majorité, pour Katapilla, une chanson d’amour, redoutablement efficace, produite par le célèbre beatmaker rwandais Element Eleéeh. La vidéo réalisée à Kigali par Meddy Saleh et mise en ligne le 24 juin se rapproche aujourd’hui des 2 millions de vues sur YouTube. Preuve, s’il en fallait, qu’elle a remporté à l’unanimité le cœur du public. Et pour cause, dans Katapilla, Bruce Melodie s’adresse à la femme qu’il aime, lui promettant qu’il sera son katapilla. Ce qui signifie en swahili qu’il sera son roc et qu’il saura la protéger contre vents et marées.

Tous les titres de cette sélection sont à écouter dans la playlist de DJ Face Maker sur Deezer & Spotify et à regarder sur YouTube avec RFI Musique. Par : Hervé Mandina