Afrique – Soyez audacieux et souvenez-vous que rien ne vous est dû ; Quelques réflexions pour la jeune génération africaine en 2021 (Par NJ Ayuk

En 2021, les projets gaziers africains vont faire l’actualité
JOHANNESBURG, Afrique du Sud, 28 décembre 2020/ — Par NJ Ayuk, président exécutif, Chambre africaine de l’énergie (https://EnergyChamber.org/)

En 2021, la plupart des opportunités dans le secteur de l’énergie et dans les affaires en général iront à ceux qui travailleront dur, négocieront de meilleurs contrats et s’impliqueront pour que les ressources africaines soient à notre service. Oubliez les subventions ou l’aide étrangère.

Comme je l’ai écrit dans la deuxième édition de ‘Des milliards en jeu : L’avenir de l’énergie et des affaires en Afrique’, en 2021, les jeunes négociateurs et avocats africains devront adopter un nouvel état d’esprit pour gagner. Ils devront mobiliser leurs ressources et plaider en faveur de principes importants de responsabilité personnelle, de fiscalité attractive, de marché libre, de liberté personnelle et de primauté du droit.

En 2021, les projets gaziers africains vont faire l’actualité. Les entreprises feront pression pour les faire démarrer, du Mozambique au Nigéria et de la Guinée équatoriale à la Tanzanie.

Si l’on écoutait certains extrémistes, aucun de ces projets ne devrait avoir lieu et l’Afrique devrait être laissée dans le noir. La question que nous devons également nous poser est de savoir comment les Africains vont y participer en matière d’emplois et de contrats. En 2021, nous ne pouvons pas être des spectateurs. Nous ne pouvons pas nous le permettre.

La reprise économique de l’Afrique après la Covid-19, tout comme l’importance de l’Afrique à l’ère de la transition énergétique et des attaques contre notre secteur énergétique doivent être tirées par le talent et l’esprit d’entreprise des africains.

Notre continent a encore du mal à mettre en place des institutions démocratiques et commerciales solides, nous devons donc faire pression pour plus de démocratie. La démocratie n’est pas parfaite, mais c’est la meilleure de toutes les pratiques politiques et nous devons l’accepter.

J’ai quelques conseils pour cette génération, pour les jeunes avocats, entrepreneurs, étoiles montantes et négociateurs africains :

Ne perdez jamais de vue l’importance de votre travail.

En négociant efficacement pour les entreprises et les gouvernements africains, vous pouvez jouer un rôle majeur dans la transformation de la vie de centaines de milliers d’entre nous. Peu de choses dans la vie sont plus satisfaisantes.

Je suis fier du groupe juridique que j’ai construit, mais je considère le travail que j’ai accompli pour obtenir justice et autonomiser les individus, les entreprises et les communautés africains parmi mes plus grands succès.

Je suis le premier à conseiller à de nombreux jeunes d’éviter de penser que quoi que ce soit leur est dû. Personne ne vous doit rien. La réussite, ça se gagne par le travail. Notre approche et notre succès dans les négociations pétrolières et gazières découlent de notre préparation profonde et notre état d’esprit. Il en faudra davantage en 2021.

Je l’ai dit à plusieurs reprises : vous réussissez lorsque vous cherchez des mentors et que vous les laissez vous guider. Il est important d’avoir une personne qui vous promeut lorsque vous n’êtes pas dans la salle. Ensuite, soyez obstinément loyal. N’essayez pas de brûler des étapes parce que vous pensez en savoir plus que d’autres ! Acceptez vos épreuves et vos lacunes car elles vous apprennent à être une meilleure personne et un meilleur avocat.

J’ai vu trop de jeunes avocats ou d’étoiles montantes qui ont la chance de monter sur un podium et qui ont ensuite tendance à passer plus de temps à être des célébrités qu’à côtoyer des collègues ou des superviseurs.

Beaucoup de soi-disant célébrités n’ont pas conclu d’accord, alors évitez d’avoir une grosse tête. Pour moi, si vous n’avez pas conclu d’accord et que vous ne gagnez pas d’argent, vous devez garder vos philosophies pour vous. Il est essentiel de mettre l’accent sur le renforcement de vos compétences, car les clients et les partenaires commerciaux veulent vraiment que vous soyez bon dans ce que vous faites. Votre écriture, votre esprit critique, votre état d’esprit commercial et vos compétences approfondies dans l’industrie que vous servez ne peuvent pas vous nuire. La plupart des clients veulent savoir qui travaille sur leurs contrats et ne se soucient pas de votre race ou de votre nationalité. Ils veulent savoir que vous êtes qualifié et pouvez faire le travail.

Lorsque vous concluez enfin un accord et que vous obtenez votre premier bonus ou chèque, ne tombez pas dans le piège d’acheter cette voiture de luxe que vous avez vu en ligne. Vous serez à sec bien trop rapidement. Dépensez judicieusement même lorsque vous pensez être arrivé là où vous devez être. Pensez toujours plus haut, et restez ambitieux. Regardez les Texans, ils visent toujours plus haut. Ils portent leurs bottes de cowboy et continuent à chercher la prochaine grande découverte de pétrole.

Les hashtags ne paient pas les factures. Éteignez vos téléphones.

Soyez hors ligne, les médias sociaux c’est bien mais ce n’est pas tout, je vois toujours des professionnels qui préfèrent s’asseoir sur leur téléphone même lors de réunions d’affaires plutôt que de s’engager dans de vraies affaires. Comment voulez-vous conclure un accord lorsque vous êtes occupé sur vos discussions de groupe WhatsApp ? Pourquoi avoir une réunion avec quelqu’un alors que vous serez au téléphone pendant qu’ils parlent ? Sortez donc de la pièce et prenez l’appel ou envoyez un message. Si vous décidez de travailler sur votre Instagram en me parlant, je vous fais sortir de mon bureau ou je mets fin à la réunion. Lorsque vous n’obtenez pas cet emploi ou ce contrat que vous désirez, ne blâmez pas « l’homme blanc » ou le racisme.

Je sais que cela frusquera la jeune génération, mais c’est réel. Nous devons commencer à avoir un état d’esprit post-covid et savoir que nous devrons nous engager à nouveau. Les affaires ne consistent pas à savoir qui a eu le meilleur tweet il y a deux heures ou qui parle le plus fort. Descendez sur le terrain et gagnez de l’argent. Ne croyez pas ceux qui vous disent que l’argent est mauvais. Un compte en banque vide, ça c’est mauvais. Vous ne devriez jamais vous excuser de travailler dur et de gagner de l’argent. Pour ce faire, vous devez être concentré et oui, décrochez de votre téléphone.

Engagez-vous à travailler. Payez vos cotisations. Votre temps viendra.

Demandez-vous toujours : « Est-ce que j’ajoute de la valeur à mon entreprise ? » Ne pensez pas que vous êtes dans cette boîte pour être le représentant syndical ou le chef de la diversité.

Ne vous promenez pas dans l’entreprise ou même dans une négociation avec arrogance ou ne donnez pas l’impression que votre opinion compte sur tous les sujets. On ne vous doit rien. Il est important de crier à la discrimination pour tout et rien, qu’il s’agisse de sexisme, de racisme ou de xénophobie. Vous les battrez seulement par votre excellence et votre succès et non vos pleurs.

Vous devez comprendre que la création d’une pratique ou d’une entreprise réussie nécessite quelque chose qui n’est pas enseigné dans une école de droit ou une école de commerce ou dans toute autre école : la capacité de se bousculer et de faire des affaires. J’ai toujours eu des démêlés avec de jeunes avocats parce que je peux être un chef de projet dur et axé sur les objectifs. J’ai un sentiment d’urgence féroce que beaucoup d’autres ne partagent pas.

Travailler pour Centurion n’est pas pour les naïfs ou les timides – nous ne tolérons pas que les jeunes avocats considèrent Centurion comme un simple travail. Chacun doit donner son maximum d’efforts tout le temps.

La vérité est que je suis plus dur avec moi-même. Je ne suis jamais satisfait et je crois juste que je peux gagner plus gros et mieux faire l’affaire. Le résultat le plus important pour moi est d’avoir des gens autour de moi accomplir plus qu’ils ne l’auraient jamais cru.

Défendez vos clients ou les causes en lesquelles vous croyez, et surtout l’Afrique

En 2021, vous devrez être visible, faire entendre votre voix pour défendre le secteur énergétique africain contre ceux qui veulent y mettre fin, et vous devez capitaliser sur les opportunités que vous voyez. L’une des choses clés que vous devez faire en 2021 est de défendre davantage vos clients. Je n’ai jamais eu de problème à être appelé un chasseur d’ambulance dans le passé. Aujourd’hui, je suis cette ambulance qui est pourchassée et beaucoup savent que je serai toujours avec eux. Ne les laissez pas intimider votre client ou éliminer votre problème. Développez une carapace et laissez-les vous attaquer. Si vous ne supportez pas la sueur, vous n’avez rien à faire dans l’arène.

J’ai été attaqué, diabolisé, disputé et même ridiculisé dans les médias. Cela ne me dérange pas du tout, je sais toujours que je vais survivre à mes distracteurs ou à mes concurrents. En 2020, nous avons gagné plus d’argent que toute autre année avec Centurion Plus, notre dernier service à la demande. J’ai également été invité à rencontrer des présidents, des ministres, des PDG et même des membres de familles royales. Mais je n’ai jamais perdu mon chemin.

Ne quittez jamais le prix des yeux. Soyez patient, jouez aux échecs, gardez le sourire, soyez prêt à prendre un coup de poing. Ce sera vous en 2021. Ce sera un combat pour rester en vie, rester employé, rester en affaires, rester pertinent et rester sain d’esprit quand tout et tout le monde autour de vous devient fou.

Vous allez être testé. Ils vont vous poursuivre. Parfois même vos propres amis et ceux qui rient avec vous vous poignardent dans le dos. Vous serez appelé un traître par la plupart de vos amis élitistes libéraux qui se sentent autorisés à boire du latte avec du lait de soja ou d’amande. Ils n’arrivent parfois pas à croire que ce gamin qui était leur meilleur pote ne rejoigne pas leurs idéologies. Vous et moi devrons croire et lutter d’abord pour l’Afrique, contre la pauvreté énergétique et pour la responsabilité personnelle, des marchés libres, et oui, nous ne devons pas avoir honte d’être des gens de foi.

La sagesse et les conseils que mon mentor à la faculté de droit et professeur John Radsan, qui était auparavant l’avocat général adjoint de la CIA et Ron Walters ont partagés avec moi sont valables pour vous aujourd’hui : chacun de nous a le devoir d’utiliser sa formation et ses compétences pour avoir un impact sur nos communautés et promouvoir la croissance économique et l’autonomisation.

Alors, oui, recherchez la réussite professionnelle et la prospérité en 2021. Mais, à la fin, choisissez de faire le bien : utilisez vos compétences pour vous assurer que les Africains de tous les jours reçoivent leur juste part des avantages que les ressources naturelles du continent peuvent fournir.

NJ Ayuk est président de la Chambre africaine de l’énergie, PDG de Centurion Law Group et auteur de plusieurs livres sur l’industrie pétrolière et gazière en Afrique, notamment « Billions at Play: The Future of African Energy and Doing Deal s ».