TOGO : LE 13E CONGRES DE LA SOCIETE AFRICAINE FRANCOPHONE D’OPHTALMOLOGIE OUVERT A LOME.

 

Près de 400 experts et chercheurs d’Afrique, d’Europe et des Etats Unis d’Amérique, prennent part du 3 au 6 décembre à Lomé, au 13ème congrès de la Société africaine francophone d’ophtalmologie (SAFO) sous le thème « Glaucome ; Surface oculaire ; Ophtalmologie communautaire ; Rétine médicale ».

Cette rencontre internationale va permettre de renforcer les capacités des médecins ophtalmologistes et techniciens supérieurs d’ophtalmologie du Togo et d’Afrique Francophone. Elle planchera également sur la planification des stratégies de sensibilisation de masse sur les services du métier et sur les réflexions en vue des recherches dans le domaine de l’ophtalmologie pour l’épanouissement des patients.

Au-delà des sessions scientifiques et des échanges autour du thème du congrès, l’innovation de cette édition est l’organisation des sessions pratiques de phacoémulsification avec l’appui des partenaires.

La cérémonie d’ouverture de ce 13ème congrès qui a connu la présence du ministre en charge de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, Octave Nicoué Broohm et de la représentante du ministre de la Santé, Mme Akakpo Midamégbé a été aussi marquée par la remise de diplôme aux huit lauréats dont trois togolais de l’examen d’agrégation qui s’est tenu du 4 au 15 novembre dernier à Brazzaville. Ceux-ci ont reçu des diplômes de flambeau scientifique.

Les graders de la classe 2016 venus du Bénin, du Burkina-Faso, de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, du Mali, du Niger, du Gabon, du Sénégal, de la République démocratique du Congo et du Togo, ont quant à eux reçu des diplômes de félicitation et de leadership.

Madame Akakpo Midamégbé a souhaité à l’ouverture de ce congrès que les séances d’échanges aboutissent à des stratégies et pratiques devant alimenter le système de santé et prendre en charge des patients souffrant d’affection oculaire.

« L’objectif final attendu c’est de réduire la prévalence de la cécité dans notre pays et d’assurer un accès équitable aux soins oculaires à notre population » a-t-elle souligné.

Le ministre Broohm a exprimé sa satisfaction par rapport aux résultats du concours de l’agrégation. « Cette année, sur 29 candidats présentés 27 ont décrochés leurs diplômes. J’exhorte donc les agrégés, surtout les Togolais à se donner davantage aux recherches, car le domaine regorge de beaucoup de préoccupations », a-t-il ajouté. M. Broohm a félicité les responsables de la SAFO pour l’organisation de ce 13ème congrès. Le président de la SAFO, Pr Balo Komi, a indiqué que sa société regroupe les professionnels en Ophtalmologie de l’Afrique francophone, qui se réunissent annuellement. « Les résultats attendus au cours de ce congrès c’est que les participants repartent avec beaucoup de connaissances pour soigner les patients dans leur pays respectif », a-t-il souhaité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*