Togo : Orthopédistes et traumatologues se retrouvent en journées scientifiques.

C’est parti pour les 2èmes journées de la Société togolaise de chirurgie orthopédique et traumatologique (Sotocot). Elles ont été officiellement lancées ce samedi 27 octobre 2018 à l’Université de Lomé. Plusieurs spécialistes et enseignant-chercheurs sont de la partie et viennent des pays comme le Sénégal, le Tchad, la France, entre autres. La modernité, le temps donnent du fil à retordre aux spécialistes.

Ils sont unanimes sur le sujet. Cela revient à dire que l’augmentation du parc automobile dans le monde et spécialement en Afrique donne lieu malheureusement à la croissance du nombre de fractures et logiquement d’accidents de la route. Et devant ces situations pour le moins angoissantes, seules des solutions régulièrement mises à jour et mieux partagées peuvent sauver les patients.

C’est ce constat qui a conduit les spécialistes à se rassembler pour partager les nouvelles pratiques en vigueur et faire des partages d’expériences. Plusieurs communications vont meubler ces journées avec à l’appui la présentation de cas pratiques ayant eu lieu dans des centres de santé.

« En ce jour, vous pouvez comprendre ma joie puisque nous sommes à nos 2èmes journées scientifiques organisées uniquement par nous, avec le soutien de plusieurs sociétés et laboratoires pharmaceutiques à qui nous exprimons nos sincères gratitudes. L’éclat de cette deuxième journée est rehaussé par la présence de nombreux orthopédistes universitaires du Sénégal, du Burkina, du Bénin, du Tchad, du Gabon et de France », a déclaré Pr Dossim Michel Assang, président de la Sotocot.

« Les urgences traumatologiques », c’est-à-dire le thème choisi permettra aux différents participants de se mettre à la page des évolutions en cours dans leur domaine. Il permettra aux chirurgiens et orthopédistes de tous les niveaux de se mettre à jour et d’améliorer ainsi la prise en charge des patients traumatisés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*