AGBAVI Du 18 au 21 octobre 2018, s’ouvrira la 32e Convention Nationale de la JCI-Togo.

Du 18 au 21 octobre prochain, l’hôtel Bastille d’Agbavi, situé à 10km de Lomé accueillera la 32e Convention Nationale (CONA18) de la Jeune Chambres Internationale (JCI-Togo) axée sur le thème:<< les côtes togolaises face à l’exploitation illicite du sable marin>>.

Ceci ayant été annoncé lors d’une conférence de presse ce samedi à Agbavi.

Cet événement annuel qui regroupe les Organisations Locales Membres (OLM) de la JCI-Togo s’inscrit dans le cadre du mandat 2018 dont le thème est  » En marche pour la continuité de l’impact ».

Pour le Président national de la JCI-Togo, Raoul Bataka,  il sera question au cours de la CONA 18 de faire le bilan des trois quarts du mandat tout en évaluant le plan d’action adopté par les Chefs de délégation à la Convention de l’année précédente, adopter le budget et le plan d’action 2019, récompenser les meilleurs membres et dirigeants acteurs du mandat et aussi créer l’impact dans la communauté où se déroule la CONA18.

Au cours de cette rencontre, un projet communautaire relatif au thème de la CONA18 qui vise à sensibiliser et à former les membres du comité villageois de développement (CVD), les populations riveraines des carrières d’exploitation des sables marins et les acteurs exerçant dans ce secteur d’activités sur les conséquences de l’extraction illégale et abusive sera présenter aux Chefs de délégation et membres.

Notons que la JCI-Togo veut montrer son engagement à servir l’humanité et continuer à impacter les communautés grâce à son implication aux côtés de l’État et des acteurs techniques tels que ANGE, ANASAP, les Mairies et Préfectures, qui luttent pour la protection de l’environnement.

Soulignons qu’à l’orée de cette rencontre, 70 membres potentiels, actifs, les sénateurs et toute personne invitée ou désireuse de vivre l’aventure JCI sont attendus.

Également pour cette année, diverses activités ont été inscrites au programme, en occurrence des expositions et ventes, un concours d’art oratoire et des jeux tombola, sans oublier une vente aux enchères visant à mobiliser au moins 2 millions de francs CFA afin de financer le reste du projet du mandat 2018.

Rappelons aussi qu’une conférence débat est prévue le 24 novembre prochain lors de la phase finale du  compte rendu du projet du mandat 2018.

al@fred

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*