LE TOGO CÉLÈBRE LA JOURNEE INTERNATIONALE DE LA DEMOCRATIE.

 

 

Le secrétariat d’Etat auprès du ministre de la justice et des relations avec les institutions de la République, chargé des droits de l’Homme avec l’appui financier du Programme des nations unies pour le développement (PNUD) a organisé le vendredi 14 septembre  dernier à Lomé, une rencontre nationale sur la « participation des jeunes au processus de gouvernance démocratique au Togo ».

Cette rencontre est initiée en prélude à la célébration de la journée internationale de la démocratie observée chaque 15 septembre. Elle a regroupé les responsables des associations de jeunes qui luttent pour les droits de l’Homme et la gouvernance démocratique. L’objectif est de contribuer au renforcement de la gouvernance démocratique et la paix et de permettre aux jeunes d’adopter des comportements citoyens et responsables.

Des communications portant sur « Gouvernance démocratique et participation citoyenne », « Participation des jeunes au processus de gouvernance : enjeux, défis et perspectives » et « Promotion du leadership des jeunes et participation au processus de prise de décisions » ont été faites aux participants selon une approche participative et interactive.

La secrétaire d’Etat auprès du ministre de la justice et des relations avec les institutions de la République, chargé des droits de l’Homme, Madame Nakpa Polo, ouvrant la rencontre, a expliqué que les jeunes ont été choisis pour cette édition, car elle répond aux préoccupations de l’heure de la communauté internationale, notamment leur participation effective au processus de gouvernance démocratique. Elle a réaffirmé la constance du gouvernement s’agissant de la promotion de l’épanouissement de la jeunesse qui est au cœur des préoccupations de son action.

Le représentant résident adjoint du PNUD au Togo, Mactar Fall a indiqué que l’intervention des Nations Unies au Togo, en matière de gouvernance démocratique, est axée notamment sur la promotion des droits de l’Homme et l’appui au département en charge de ces droits, l’appui au processus de la réconciliation nationale et le concours au développement d’une stratégie conjointe d’appui à la prévention des conflits et à la consolidation de la paix.

Il a souhaité que les connaissances acquises lors de la célébration de cette journée internationale de la démocratie soient partagées et favorisent l’engagement renouvelé de tous, particulièrement des jeunes, pour la promotion de la démocratie, de la paix et du développement durable au Togo.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*