Togo : « HANDICAP INTERNATIONAL » ET SES PARTENAIRES SIGNENT DES CONVENTIONS.

 

 L’ONG internationale « Handicap international » et ses partenaires, à savoir : l’Agence nationale d’assainissement et de salubrité publique (ANASAP) et l’ONG « Village Renaissance » ont officiellement signé des conventions de partenariat le lundi 25 juin à Lomé.

Cette signature de conventions répond aux normes du projet « Quartier d’avenir II », qui fait suite à un appel à projet lancé par l’Union Européenne (UE) dans le cadre du Programme d’Appui au secteur de la Justice (PASJ) au Togo. « Quartier d’avenir II » permettra à « Handicap international », à ANASAP et à « Village Renaissance » de concentrer leurs activités d’amélioration des conditions de vie des détenus à la prison civile de Lomé. Ce projet estimé à 333.000 euros, soit environ 233.100.000 francs CFA, dont une contribution de « Handicap International » à hauteur de 250.000 euros, couvre une durée de 15 mois, à partir du 1er mars 2018 et comporte trois volets.

Le premier volet confié à l’ANASAP, concerne l’assainissement et l’hygiène au sein de la prison civile de Lomé. Le second qui a trait à la réinsertion sociale et professionnelle des détenus de cette prison, ainsi que l’accompagnement à leur sortie des lieux pénitenciers, permettra à « Handicap international » de renforcer les capacités de « Village Renaissance » dans le domaine de la réinsertion sociale des détenus. Quant au troisième volet, il est relatif à une coordination entre l’ensemble des trois entités, en vue d’une amélioration des conditions des détenus de la prison civile de Lomé.

Les documents ont été paraphés par le directeur général de l’ANASAP, Gal Berena

Gnakoudè, la directrice de programmes de « Handicap international », Madame Cathy DimbarrevKpohounton et le président du Conseil d’Administration (CA) de « Village Renaissance », DjabiévEtienne. Le Gal Berena s’est réjoui de cette signature de conventions et a remercié l’UE pour sesvappuis multiformes en termes de développement au profit de la population togolaise. « C’est un travail qui donne espoir », a dit le directeur général de l’ANASAP, avant de réaffirmer la disponibilité de son institution pour une issue heureuse du projet.

La directrice de programmes de « Handicap international » a indiqué que l’amélioration des conditions de vie des détenus est un sujet qui mérite beaucoup d’attention. Elle a de ce fait mis un accent particulier sur l’assainissement et l’hygiène qui doivent être de rigueur dans ces lieux de détention.

Le président du CA de « Village Renaissance » a aussi salué cette signature de conventions de partenariat qui va garantir un mieux-être aux personnes en conflit avec la loi.

La cérémonie a été suivie d’une remise de kits d’assainissement aux détenus de la prison civile de Lomé. Ces kits d’assainissement sont composés, entre autres, de brouettes, de râteaux, de balaies et de poubelles, en plus d’une moto de marque « YAMAHA » pour l’administration de la prison.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*