Quatrième et dernière journée de la 3ème phase de campagne de sensibilisation sur la santé sexuelle, les grossesses précoces et les IST/VIH initiés par l’AV-Jeunes

Le lycée de Tokoin 2 (Lomé ) a abrité ce 19 juin 2018 la fin de la 3ème phase de campagne de sensibilisation sur la santé sexuelle, les grossesses précoces et les IST/VIH en milieu scolaire et extrascolaires initiés par l’Association des Volontaires pour la promotion des Jeunes( AV-Jeunes).

Après le syndicat des coiffeuses de Kégué, le syndicat des couturières de Hedzranawoé, ainsi que le CEG de Wutti, c’est le tour du lycée de Tokoin 2 de bénéficier des prestations du service de l’Association des Volontaires pour la promotion des jeunes dans sa campagne de sensibilisation contre les grossesses précoces en milieu scolaire et d’offre de service en matière de planification familiale, de prise en charge des infections sexuellement transmissibles et de conseils de dépistage du VIH-SIDA.

Cette campagne, financée par la plateforme des Organisations de la Société Civile et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) est la troisième de l’année, qui vise à amener les apprenants à éviter les grossesses précoces et les infections sexuellement transmissibles, toutefois les aider à ne pas abandonner l’apprentissage ou les classes à leur jeune âge.

Selon, M. Amouzou kossivi animateur au sein de l’association : « les grossesses précoces  non désirées  débouchant sur l’abandon de l’école, des infections au VIH et  voir même des décès ».

 

Certaines  traditions  de même que les tabous empêchent souvent de s’informer sur la santé et les soins en matière de santé sexuelle et reproductive. C’est dans cette perspective qu’une équipe de l’association s’est entretenue avec  les apprenants sur les notions liées aux grossesses, les IST et le VIH-SIDA; tandis que l’équipe  médicale AV-Jeunes, composée  de  psychologue, de sage femmes, d’infirmières  et des  laborantins, ont préparé les apprenants psychologiquement suivi  d’une séance de dépistage du VIH.

Outre le dépistage, une prise en charge des cas d’IST ainsi que les méthodes modernes et naturelles de contraception ont été offerts  gratuitement aux jeunes adolescents de 15ans à 24ans.

Beaucoup sont ces élèves qui n’ont guère manqué d’exprimer leur satisfaction par rapport à cette opportunité.

Pour Moïse élèves en classe de  seconde : « cette campagne m’a permis de connaître mon statut sérologique et de bénéficier des conseils sur la sexualité ».

« Il s’agit notamment de prodiguer des conseils sur l’utilisation des méthodes contraceptives et aussi pratiquer l’abstinence sexuelle » a déclaré Mlle Laurence, Assistante chargé des affaires financières de l’AV-JEUNES.

Retenons que cette troisième campagne de l’année a débuté avec le syndicat des coiffeuses de Kégué, suivi du syndicat des couturières de Hedzranawoé avant d’atterrir lors de la 3ème journée au CEG Wutti pour finir le 19 juin 2018 au lycée de Tokoin 2.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*