KODAK Digital Still Camera

LE TOGO « FTSCD » A CELEBRE LA JOURNEE INTERNATIONALE DES CASQUES BLEUS

 

Le Forum Togolais de la Société Civile pour le Développement (FTSCD) a célébré Ce mardi 29 mai à Lomé, la 6éme  édition de la journée internationale des casques bleus sous le thème « 70 ans de services et de sacrifice » par une conférence-débat.

L’intérêt de cette célébration est de rendre hommage au professionnalisme, au dévouement et à la bravoure de tous les hommes et femmes qui ont servi et continuent de servir dans les missions de maintien de paix des Nations Unies.

La journée est aussi célébré de par le monde en honneur et à la mémoire des casques bleus tombés au champ d’honneur au service de la cause de la paix.

Selon le représentant du président de FTSCD, Monsieur  Békèti Akizou, il s’agit à travers cette manifestation de saluer le courage, le professionnalisme et l’abnégation de tous les contingents déployés à travers le monde et particulièrement ceux du Togo qui au péril de leur vie ont servi par le passé et aujourd’hui encore notamment au Polisario, en Haïti, en Guinée Bissau, en Centrafrique, en Côte-d’Ivoire, au Libéria, au Soudan, au Tchad, au Mali etc.… « Car il est aussi important de rendre hommage à ceux d’entre eux qui ont perdu leur vie » a-t-il ajouté.

Monsieur  Békèti a invité tout le monde à avoir une pensée à l’endroit des peuples de certaines régions qui souffrent encore des conséquences des crises sociales, politiques économique, ethniques et religieuse.

Faisant l’historique de la célébration, Monsieur Béketi a dit que l’Assemblée Générale des Nations Unies a proclamé le 29 mai, journée internationale des casques bleus. Il a rappelé que c’est en 1948 que la première mission de maintien de paix « ONUST » a commencé ses opérations en Palestine pour la surveillance de la trêve à la suite du déclenchement de la guerre israélo arabe. C’est ainsi que l’Onu a déployé des centaines de milliers de militaires de policiers et civils pour des opérations de maintien, de rétablissement et d’imposition de la paix dans les zones où la paix est menacée.

Selon lui, cette mission a pour but la culture de la paix, l’observation électorale, la promotion des valeurs civiques et citoyennes et la promotion des bonnes pratiques de la gouvernance.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*