France-Paris: L’ex-ministre français Jérôme Cahuzac condamné à 4 ans de prison

L’ancien ministre socialiste du Budget Jérôme Cahuzac a été condamné mardi en appel à quatre ans de prison, dont deux avec sursis pour avoir dissimulé un compte bancaire à l’étranger.

L’ex-ministre est également condamné à 300’000 euros d’amende et à une peine d’inéligibilité de cinq ans. Il n’ira sans doute pas en prison, toute peine allant jusqu’à deux ans d’emprisonnement offrant la possibilité d’un aménagement.

En 2016, il avait fait appel de sa condamnation en première instance à trois ans de prison ferme pour fraude fiscale, blanchiment et fausse déclaration de patrimoine. L’avocat général avait requis le 20 février la confirmation de cette peine.

Son ex-femme Patricia avait elle été condamnée à deux ans de prison ferme pour avoir dissimulé une partie de ses revenus, sans faire appel.

Contraint à la démission

En vingt ans, le couple aurait dissimulé un patrimoine supérieur à 3,5 millions d’euros, ce qui constituait le solde, en 2013, de leurs comptes.

Pourfendeur de la fraude fiscale quand il était ministre, Jérôme Cahuzac, 65 ans, a été contraint à la démission en mars 2013 après des mois de dénégations, devenant un paria de la République après en avoir été une étoile montante.

>> L’avocat de Jérôme Cahuzac, Eric Dupont-Moretti, se confie à la RTS sur les conditions du procès et sur sa perception de la personnalité de son client:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*