LA FNSTRT FACE A LA PRESSE

 

 

La Fédération nationale des sociétés de transport routier du Togo (FNSTRT), a présenté ses actions menées et ses perspectives au cours d’une conférence de presse, ce  8 mai à Lomé.

L’objectif de cette rencontre est de rendre plus visibles ses actions depuis sa création le 26 mai 2017 à Kara et de présenter les perspectives et de réaffirmer encore une fois l’engagement de la fédération à œuvrer aux côtés des pouvoirs publics pour l’amélioration, la modération et la sécurisation du transport routier au Togo.

Au cours de la rencontre, le secrétaire général de FNSTRT, Adam Aboudou- Wahabou a dans un exposé indiqué que la fédération a fait des démarches pour sa reconnaissance officielle et noué un partenariat avec le Représentant de « Higer »-Afrique de l’ouest.

Concernant les perspectives, l’orateur dit que la FNSTRT ambitionne renforcer qualitativement des parcs en autocars, recruter des conducteurs professionnels et recycler les anciens. L’instauration d’une commission d’autocontrôle de la fédération pour l’inspection de l’état des autocars des divers parcs et l’acquisition des autocars munis de l’imitateur de vitesse est aussi envisagée. Elle entend œuvrer à la recherche des partenaires financiers et techniques en vue d’accompagner la fédération et la mise en place d’une démarche qualité sécurité, fiabilité et rapidité.

Le représentant du ministre en charge de la Sécurité et de la Protection civile, Col. Baragou Bamana, a précisé que les acteurs de cette fédération sont des partenaires privilégiés en matière de sécurité routière. Selon lui, il est donc nécessaire de prendre en compte le volet sécuritaire afin de réduire les accidents sur les routes. « Un mort sur la route est un mort de trop » a-t-il dit.

Le président de la FNSTRT, Beguedou Atani a souligné que l’idéal n’est plus seulement d’arriver à destination, mais aussi d’arriver vite, confortablement et en toute sécurité. « Assurer une mobilité rapide, confortable et sécurisée des biens et de personnes voilà la problématique contemporaine qui se pose dans le secteur des transports routiers » a-t-il relevé. Il a par ailleurs sollicité l’appui du gouvernement auprès des institutions financières pour faciliter l’accès aux crédits.

La FNSTRT regroupe des sociétés de transport telles que LK, ETRAB, NAGODE, CTK, STS, STISALI, RAKIETA DREAM LINE. Les objectifs de la fédération sont entre autres regrouper ses membres afin d’œuvrer pour l’amélioration de leur condition de travail, accompagner les efforts des pouvoirs publics dans le domaine du transport routier et également collaborer aux plans national et international avec d’autres mouvements et associations poursuivant les mêmes objectifs.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*