« Femme libérée », le chef-d’œuvre de Dr Solange Toussa-Ahossu dédicacé

Médecin, spécialiste de Gynécologie et d’Obstétrique des Universités de Lomé (au Togo), de Cotonou (au Bénin) et de Marseille (en France), Dr Solange Toussa-Ahossu a exercé sa profession au CHU Campus et au CHU Tokoin. Après plusieurs années de travail, a essayé de déceler les problèmes et attire l’attention de l’humanité sur le calvaire des femmes africaines à travers son livre « Femme libérée ».

« Femme libérée », ouvrage d’environ 150 pages est le chef-d’œuvre de Dr Solange Toussa-Ahossou.  Ce livre a été présenté au public à travers une cérémonie de dédicace le mercredi 25 avril dernier à Lomé au siège de la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC). L’évènement a mobilisé un public des grands jours composé de ministres, députés, chefs d’entreprises, collègues, amis, proches-parents et des médias.

A en croire Me Joseph Kokou Koffigoh, ancien Premier ministre et écrivain togolais qui a fait la présentation de l’œuvre, « ce livre est une fiction à travers laquelle l’auteure a essayé d’attirer l’attention de l’humanité sur les multiples maux qui touchent la santé maternelle et infantile chez nous en Afrique. C’est un diagnostic du mal qui gangrène le domaine de la santé surtout dans les milieux ruraux  à savoir l’ignorance, l’obscurantisme, des préjugés coutumiers, le problème d’infrastructures dans les formations sanitaires  et le manque de sang parfois pour sauver la vie des femmes qui viennent de perdre beaucoup de sang au moment de leur accouchement ».

Pour le Professeur Octave Nicoué Broohm, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, préfacier de l’ouvrage, c’est toute une joie d’avoir participé à l’élaboration de ce travail. « J’étais très surpris surtout lorsque l’auteure, Dr Solange Toussa-Ahossu me confiait cette mission. Ce livre adopte une certaine approche romanesque traitant pourtant d’une réalité palpable  que beaucoup de personnes ont déjà vécue directement ou indirectement », a souligné le ministre.

En clair, cette œuvre à valeur  socio-médicale, retrace les drames dont sont victimes les femmes au quotidien. Il s’agit notamment des grossesses et accouchements à risque, mutilations génitales, agressions sexuelles et physiques, mariages forcés, maltraitances psychologiques etc.…

Pour Madame Solange,  à partir de cet ouvrage, elle  a choisi la plume pour que la stratégie puisse changer, pour provoquer un déclic en termes de changements des mentalités.

La rédaction

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*