LA VILLE DE LOME ACCEUILLE LA 11E REUNION BILAN DU PR-PICA

 

 

La 11è réunion bilan du Programme Régional de Production Intégrée du Coton en Afrique (PRPICA) s’est ouverte Ce mercredi 18 avril à l’hôtel du 2 février, en présence des délégués des principaux pays producteurs du coton d’Afrique de l’Ouest à savoir le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Togo et le Sénégal.

La cérémonie d’ouverture a été ouverte par la secrétaire générale du ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche, Dr Nèmè Bali en présence du président de la PRPICA, Ousmane Traoré et du directeur général de la Nouvelle Société Cotonnière du Togo (NSCT), Nana Adam Nanfamé.

Cette réunion de trois jours Co-organisée avec la NSCT vise le partage d’information en vue de trouver des solutions aux difficultés de la filière, pour une production cotonnière africaine durable et compétitive. Elle offrira l’occasion aux participants de faire le bilan du déroulement de la campagne cotonnière 2017-2018 dans les pays précités membres du programme. Cette rencontre permettra également de présenter les résultats des travaux de recherche-vulgarisation menés au cours de la campagne 2017-2018 et les perspectives en matière de gestion intégrée de la production cotonnière (gestion des rageurs, de la fertilité des sols et la problématique des nouvelles variétés adaptées aux variations climatiques).

Les délégués partageront aussi les informations sur la situation de la production cotonnière dans la sous-région et plancheront sur les solutions pour une amélioration des rendements au champ et donc de revenus des producteurs. Ils échangeront en outre des informations sur les biotechnologies modernes et la biosécurité dans les pays membres. Ces assises constituent enfin un cadre de discussion entre les chercheurs, les sociétés cotonnières, les producteurs de coton et les partenaires techniques et financiers et firmes agro-pharmaceutiques.

Plusieurs communications éclaireront l’assistance sur le déroulement de la campagne cotonnière 2017-2018 dans les pays du PR-PICA, la gestion des ravageurs du cotonnier en Afrique de l’Ouest, la gestion de la fertilité des sols en culture cotonnière et l’amélioration variétale du cotonnier en Afrique de l’Ouest et perspectives.

Il est prévu également des exposés des partenaires et des échanges de groupe entre sociétés cotonnières, recherche, producteurs, firmes agro-pharmaceutiques et partenaires techniques et financiers.

La secrétaire générale du ministère en charge de l’Agriculture, Dr Nèmè Bali ouvrant les travaux a relevé l’importance de cette rencontre annuelle de bilan, d’échange d’expériences et d’élaboration d’orientations techniques. « Elle mutualise les forces et les savoir-faire pour une meilleure optimisation de la production dans les exploitations agricoles », a-t-elle souligné. Dr Bali

a rassuré de la disponibilité du gouvernement et de l’engagement personnel du président de la République, Faure Gnassingbé, à tout mettre en œuvre pour soutenir toutes les initiatives du PRPICA dans le but de valoriser davantage la culture cotonnière sur le continent. Elle a assuré que le gouvernement restera attentif aux conclusions de ce bilan et prendra toutes les dispositions nécessaires pour accompagner efficacement au Togo, la mise en œuvre des recommandations qui en résulteront pour faire avancer la cause commune, celle du coton.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*