LA MINISTRE KOLANI-YENTCHARE A LANCE LA 41 EME JOURNEE INTERNATIONALE DE LA FEMME

 

La ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l’Alphabétisation, Madame Tchabinandi Kolani-Yentcharé a lancé le mardi 6 mars à Lomé, un appel aux acteurs et actrices pour promouvoir la participation de la femme à la vie politique, dans son message à l’occasion de la journée internationale de la femme, célébrée le 8 mars de chaque année.

Selon la ministre « les statistiques actuelles de la représentativité des femmes indiquent qu’elles sont au nombre de 17, sur les 91 députés à l’Assemblée nationale. Au gouvernement, elles sont 6 sur 26 ministres, au niveau des préfectures elles sont 2 sur 38 préfets ».

« Dans l’administration centrale, trois et deux femmes sur 25 sont respectivement secrétaires générales ministériels et directrices de cabinet ». Pour cela, Madame Kolani-Yentcharè a appelé tout le peuple togolais en général et les femmes en particulier à s’engager pour combler le déficit de femmes aussi bien à l’Assemblée nationale que dans les municipalités lors des prochaines échéances électorales.

Conscient de la faible représentativité des femmes dans les instances de prise de décision, le gouvernement togolais a retenu comme thème national « Participation de la femme à la gouvernance publique : engagement et défis », a souligné la ministre Kolani-Yentcharé. Le thème international de la célébration de cette année est « L’heure est venue : les activistes rurales et urbaines transforment la vie des femmes ». Ce thème, selon Madame Kolani-Yentcharé, appelle à une mobilisation générale des acteurs pour plus d’engagement et d’innovations en vue de la mise en œuvre des actions en faveur de l’effectivité des droits des femmes et de la lutte contre toutes les formes de discrimination et les violences perpétrées à leur encontre.

La ministre a exprimé la gratitude du gouvernement aux différents acteurs et actrices de promotion de la femme au Togo et salué les efforts louables qu’ils consentent au quotidien pour l’épanouissement de la femme togolaise.

Des causeries-débats, des émissions radio télévisées, des conférences et bien d’autres activités seront organisées sur toute l’étendue du territoire national autour des thèmes retenus.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*