CLIMAT DES AFFAIRES AU TOGO: UN SEMINAIRE POUR ECLAIRER LES MEDIAS

La cellule du climat des affaires de la présidence organise un atelier d’information et de formation à l’intention des professionnels des médias, du 21 au 23 février à Lomé.

Cette rencontre a pour objectif de former et d’informer les journalistes sur la problématique du climat des affaires. Il s’agit à travers cet atelier, d’assurer une meilleure communication des nouvelles dispositions de la cellule du climat des affaires en vue de permettre aux institutions et aux populations d’avoir les bonnes informations sur les réformes mises en œuvre.

Les présentations lors des travaux vont porter sur le concept et la méthodologie d’évaluation des principaux indicateurs ; les réformes opérées par le gouvernement dans le domaine en vue de l’amélioration des performances du Togo et les dispositions existantes et qui semblent être inconnues aux entrepreneurs. Les participants suivront également des exposés sur divers indicateurs à savoir: le transfert de propriété, la création d’entreprise, l’obtention de permis de construire, l’accès à l’électricité, l’exécution de contrat, le commerce transfrontalier, le paiement d’impôts et taxes, et l’accès au crédit.

Il est également prévu des échanges sur les différents canaux de diffusions des informations relatives aux réformes au fur et à mesure que celles-ci sont réalisées pour aider les populations à tirer meilleurs profits. Des échanges seront faits sur la stratégie d’un meilleur suivi en vue de répondre promptement aux préoccupations des entreprises. Un tableau comparatif sur l’évolution des réformes au cours de ces derniers mois sera également présenté.

Les participants feront des propositions sur des actions à entreprendre pour éclairer davantage la population togolaise et améliorer de climat des affaires du pays.

Le directeur des Affaires Domaniales et Cadastrales, Abbi Toyi a défini le transfert de propriété comme un indicateur important dans l’amélioration du climat des affaires. Selon lui, pour créer un environnement dans lequel il sera plus facile aux opérateurs de s’épanouir dans les activités, des réformes importantes ont été entreprises ces trois dernières années par la Direction des Affaires Domaniales et Cadastrales (DADC). Ces réformes ont permis entre autres, la réduction des droits d’enregistrement de 5% à 2% de la valeur du terrain, auquel s’ajoute 1% comme taxe revenant aux collectivités locales, la numérisation de la quasi-totalité des titres fonciers (95%) et la réduction du délai de délivrance de copie de titres fonciers à 48 heures contre 7 jours, un an plutôt.

Monsieur  Toyi a évoqué aussi la réduction des délais de mutations totale à 20 jours contre 30 jours en 2016, la mise en place d’un Bureau de transfert de propriété (BTP) chargé uniquement du traitement des mutations totales et l’accessibilité des informations sur les plans cadastraux et titres fonciers à tous citoyen.

Pour le président de la chambre des notaires du Togo, Daniel Dosseh, le transfert de propriété d’un individu à une tierce personne ne peut se faire qu’après vérification des propriétés du titre et toutes autres informations y afférentes, et conformément à la loi en vigueur.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*