LA BCEAO EVOQUE UNE ERREUR DE REPORTING ET RECTIFIE LE TIR

 

 

 Le directeur national pour le Togo de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), Kossi Ténou a animé le mardi 9 janvier à Lomé, un point de presse consacré à la rectification d’une erreur de reporting glissée dans le rapport annuel 2016 de la zone franc, portant sur la production de pétrole par le Togo.

Dans une déclaration liminaire, M. Ténou a fait savoir que certains journaux privés du Togo ont évoqué ces derniers jours, la production de pétrole au Togo. A la suite de cette affirmation relayée sur quelques réseaux sociaux, a-t-il poursuivi, le rapport annuel 2016 de la zone franc élaboré par la Banque de France a été cité. Ce rapport indique, selon lui, que la BCEAO est la source des statistiques publiées sur la production de pétrole par le Togo.

Au regard de ce qui précède M. Ténou a, au nom de son institution, reconnu que le rapport annuel 2016 de la zone franc contient effectivement une erreur de reporting dans la monographie économique du Togo. Il a relevé que les données relatives à la production de pétrole attribuée au Togo sont plutôt les statistiques sur la Côte d’Ivoire ; il en est de même des chiffres sur les principales productions agricoles vivrières et d’exportation qui sont également ceux de la Côte d’Ivoire.

L’orateur a apporté un rectificatif affirmant que ce sont les tableaux sur les principales productions ivoiriennes de pétrole, de cultures vivrières et d’exportation qui ont été par erreur reportés dans la partie du rapport portant sur la monographie économique du Togo. Pour preuve, l’intervenant a insisté sur le fait que, dans ledit rapport, les tableaux des pages 159 et 160 sur la Côte d’Ivoire se recoupent avec ceux figurant sur la page 231 portant sur le Togo. Le directeur national pour le Togo de la BCEAO a estimé que l’attribution par erreur  des statistiques de production de pétrole de la Côte d’Ivoire au Togo, ne doit en aucun cas être considérée comme une preuve de la production de pétrole par le Togo. Au demeurant, a-t-il indiqué, aucune information disponible à la BCEAO ne permet d’attester que le pétrole est produit au Togo, soulignant que « la Banque Centrale dément fermement être la source de l’information relative à la production de pétrole par le Togo ». Il a confié que le rapport annuel 2016 de la zone franc peut être téléchargé en intégralité sur le site internet de la Banque de France où les erreurs évoquées peuvent être vérifiées, rassurant qu’informée de ces erreurs, la Banque de France publiera dans un proche avenir un errata sur son site internet.

Au cours des débats qui ont suivi, les professionnels des médias ont évoqué les mesures de traçabilité de l’information, le contenu de la monographie économique du Togo, les informations détenues par la BCEAO par rapport à la production de pétrole au Togo. Dans sa réponse, M. Ténou a indiqué n’avoir détenu aucune information par rapport à la production de pétrole au Togo et que le désagrément observé est lié à une erreur de reporting.

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*