SAMSUNG CAMERA PICTURES

ATELIER DES FORMULAIRES DE DECLARATION DU RAPPORT ITIE-TOGO

 

Un atelier de formation sur le remplissage des formulaires de déclarations des données des années 2015 et 2016 pour l’élaboration des rapports de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives (ITIE)-Togo a été organisé Ce jeudi 5 octobre à L’hôtel Ibis Lomé centre, à l’intention des entités déclarantes.

 

 

SAMSUNG CAMERA PICTURES

 

Cette formation entre dans le cadre de la collecte des données en vue de la mise en œuvre du présent rapport. Il s’agit à travers cette rencontre d’outiller les participants pour une bonne appropriation des instructions nécessaires au remplissage des formulaires de déclaration en vue de contribuer de façon objective, à l’équilibre des données fournies par les industries extractives et les agences gouvernementales.

 

En effet, chaque année, les industries minières, pétrolières et gazières déclarent les paiements qu’elles ont effectués à l’Etat, les régies financières de l’Etat et les agences gouvernementales, quant à elles, déclarent les recettes perçues de ces industries.

 

Ainsi, pour élaborer ce rapport, le cabinet Moore Stephens a été choisi comme conciliateur indépendant pour procéder à la réconciliation des déclarations des différentes entités déclarantes afin de reconstituer la traçabilité des flux des recettes de l’Etat. S’il y a des anomalies, le conciliateur en donne les raisons et formule des recommandations à l’endroit du gouvernement pour l’amélioration de la gouvernance dans les industries extractives et surtout dans les régies financières de l’Etat.

 

 Les résultats des travaux du conciliateur seront contenus dans ledit rapport.

 

Le Togo a retenu démarrer le processus d’élaboration de ce rapport par l’étude de cadrage pour mieux cerner tous les aspects financiers et contextuels du secteur. Les résultats de l’étude de cadrage pour l’exercice 2015 et 2016 ont été présentés par l’administrateur indépendant, Maher Ben Mbarek du cabinet Moore Stephens.

 

Le coordonnateur national ITIE-Togo, Didier Kokou Agbemadon, a rappelé qu’« en 2009, le gouvernement a adhéré le Togo aux principes de l’ITIE avec la volonté manifeste d’associer les industries extractives et les organisations de la société civile aux réflexions sur l’amélioration de la gouvernance du secteur extractif et des revenus de l’Etat issus de ce secteur. L’un des outils du mécanisme de concertation et de partage d’opinion sur les forces et les faiblesses du secteur se trouve bel et bien le rapport de réconciliation ». Il a remercié les partenaires techniques et financiers qui appuient le Togo dans la mise en œuvre de l’ITIE.

 

Selon le coordonnateur, la volonté des entreprises et des agences gouvernementales de soutenir la promotion de l’ITIE dans la gouvernance du secteur extractif est de manifester leur contribution effective à l’efficacité des résultats des rapports ITIE. Il a espéré que les entités concernées par la déclaration des données vont acquérir une véritable expertise dans le remplissage des formulaires de déclaration ITIE.

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*