Togo: COMMUNIQUE DU CONSEIL NATIONAL DE LA JEUNESSE

Depuis le samedi 19 août 2017, le Togo notre pays a connu  des manifestations organisées par des partis et groupes de partis politiques à Lomé et dans certaines localités du pays.

Ces manifestations, parfois violentes ont occasionné des pertes en vies humaines, des blessés et  des dégâts matériels importants.

Elles ont par ce fait mis à mal  la paix sociale et engendré un ralentissement des activités socio-économiques dans le pays sapant ainsi les valeurs cardinales de notre République qui sont le Travail, la Liberté et la Patrie.

En outre, le CNJ constate avec amertume que la Jeunesse togolaise sous l’influence des médias et des réseaux sociaux est  la principale victime de cette situation

C’est pourquoi,  inquiet  de cette situation et soucieux de l’intérêt supérieur de la Jeunesse et de son avenir, le Conseil National de la Jeunesse :

  • condamne tous les actes de violence d’où qu’ils viennent au cours de ces manifestations politiques ;
  • présente ses condoléances et sa compassion aux familles des victimes,
  • souhaite un prompt rétablissement aux blessés ;
  • appelle tous les acteurs politiques, la société civile, les chefs traditionnels, religieux, coutumiers, la diaspora togolaise et la jeunesse togolaise à préserver la paix sociale et à agir dans le respect scrupuleux du cadre réglementaire qui régit notre Nation ;
  • convie les responsables politiques à promouvoir le dialogue et l’apaisement dans la recherche des voies et moyens pour le renforcement de la construction nationale ;

Le Conseil National de la Jeunesse du Togo invite les jeunes:

  1.  à un engagement politique responsable et à la culture des valeurs de civismes, de tolérance et du patriotisme ;
  2.  à se détourner de  toutes voies menant à la radicalisation ou à des propagandes extrémistes, ethnocentriques et discriminatoire ;
  3. à renouer avec l’effort dans le travail, le respect de la chose publique et le sens du devoir ;
  4. à une utilisation responsable des réseaux sociaux

Le Conseil National de la Jeunesse reste persuadé que le renforcement de l’écoute et du dialogue avec les jeunes par la proximité ainsi que leur formation et implication active dans les instances de réflexion et de décision constituent des voies rassurantes de préservation de la paix durable et de l’essor de notre nation.

Fait à Lomé le

Le  Président

 

 

Régis L. BATCHASSI

One comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*