LES POINTS FOCAUX ET GESTIONNAIRES DES CHM DE LA SOUS REGION RENFORCENT LEURS CAPACITES A LOME

Le ministère de l’Environnement et des Ressources forestières organise, en collaboration avec l’Institut Royal des Sciences Naturelles de Belgique (IRSNB) du 2 au 6 mai à Lomé, un atelier sous régional sur la biodiversité et les changements climatiques.

Cet atelier réunit les points focaux des Centres d’Echange d’information sur la diversité biologique (CHM) des pays partenaires de l’IRSNB. L’objectif est de renforcer les capacités des acteurs dudit secteur, face au défi lié au phénomène de l’érosion sans cesse croissante de la biodiversité et des changements climatiques.

Les participants vont échanger leurs expériences en matière de protection de la diversité biologique, de lutte contre le changement climatique et le phénomène de l’érosion.

Le ministre de l’Environnement et des Ressources forestières, André Johnson s’est réjoui du choix du Togo pour abriter cette rencontre sous régionale. Il a salué la qualité des relations qui existent entre le Togo et la Belgique en matière de lutte contre la biodiversité. Monsieur  Johnson a félicité les différents acteurs qui œuvrent pour la protection de la diversité biologique qui est une priorité des priorités dans la protection des écosystèmes.

 

Le point focal du CHM Togo, le commandant Agbeti Kossi, a indiqué que le Togo a signé et ratifié plusieurs conventions relatives à la biodiversité et participe activement au niveau régional et international a la protection de la diversité biologique ce qui l’a valu une distinction honorifique lors de la convention sur la diversité biologique Cop13, tenue du 4 au 17 décembre 2016 à Cancun au Mexique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*