Melomode 2017, l’Acte II prévu le 15 Juillet prochain

Entretien avec Copain LACLÉ

 « La belle femme noire, sportive et naturelle, canal d’intégration africaine »

 Copain Laclé créateur de la mode Sikatriss Fashion et promoteur du festival Melomode reçu entretien, nous parle de la deuxième édition du festival Melomode, « Un festival pour célébrer le fashion autour de la mélodie »,

 Lomebougeinfo: Aujourdhui vous annoncez la deuxième édition du festival « Melomode », dites-nous de quoi il est question exactement ?

Copain Laclé: Je partage deux mondes; à part la mode, je suis aussi artiste.  Jai donc juste jumelé le coté artistique et le coté fashion. Ainsi, quand on prend « Mélomode », c’est-à-dire la mélodie et la mode, cest un festival qui fait défilé non seulement les mannequins mais aussi les artistes. Sur chaque passage, chaque styliste qui va présenter une collection aura à habiller un artiste, et ce styliste va exploiter la musique de lartiste pour faire passer sa collection. De même l’artiste, de son côté, aura à sortir un pas de mannequin une fois devant le public, bien sûr accompagné par sa mélodie.

 Le festival Melomode, deuxième édition, cest pour quand ?

La deuxième édition du festival Melomode va se dérouler le week-end du 15 juillet.

 Quel est le thème que vous avez retenu?

Le thème, cest « La belle femme noire sportive et naturelle, canal dintégration africaine »

 

Pourquoi la belle femme noire ?

Quand on parle de mode, cest limage de la femme quon met devant, et ce festival fait la visibilité de ces femmes qui luttent chaque jour pour être au devant de tout. Ce festival en quelque sorte est une motivation pour faire mieux.

 Quelle est la touche particulière ou les innovations de cette édition?

Les innovations restent une surprise pour les curieux qui veulent découvrir Melomode.

 Le festival va regrouper combien de stylistes, et dites-nous, monsieur le promoteur, y aura t-il des stylistes dailleurs ?

Lannée passée, on a travaillé avec quinze(15) stylistes dont 12 togolais et 3 étrangers. Cette année nous allons travailler avec 20 stylistes dont 13 togolais et 7 étrangers.

 Une petite idée sur le programme ?

Il y aura des jeunes créateurs de mode à former, des caravanes aux sponsors, des séances pour mettre la ville de Lomé au propre, puis le grand jour du défilé et le dîner de gala.

 Quest ce quun styliste peut gagner en retour à travers ce festival?

Disons que la communication à travers les chaines télé, presse en ligne et radio fera sa visibilité. En plus de cela, ça serait une porte de sortie pour ses collections et marques. A travers lexposition et vente, il va gagner beaucoup de choses.

 Votre mot de fin.

Je remercie tout le monde et vous les journalistes. Jinvite les stylistes à se mobiliser pour ce festival. Merci.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*