Uvestérol D: Après la mort d’un nourrisson, la commercialisation du médicament suspendue

Un nourrisson âgé de dix jours est décédé le 21 décembre 2016, après avoir reçu une dose d’Uvestérol D. La ministre de la Santé annonce la suspension de sa commercialisation.

Une procédure de suspension de la commercialisation de l’Uvestérol D a été engagée après le décès d’un nourrisson a annoncé, mercredi 4 janvier 2017, dans un communiqué, la ministre de la Santé, Marisol Touraine. Cette décision a été prise par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) « par mesure de précaution », a précisé Marisol Touraine.

Un nourrisson âgé de dix jours est décédé le mercredi 21 décembre 2016 à son domicile par « arrêt cardio-respiratoire » après avoir reçu une dose d’Uvestérol D contre la carence en vitamine D, a annoncé lundi soir l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de Santé (ANSM), confirmant des informations du Figaro.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*