LOME SECURITE REGIONALE: 36éme Réunion du Comité des Chefs d’Etat-Major de la CEDEAO

La 36e réunion ordinaire du comité des chefs d’Etat-major généraux des armées des pays membres de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) se tient du 22 au 24 novembre à Lomé.

La rencontre a réuni les différents chefs d’Etat-major généraux des armées de la sous-région ouest-africaine et intervient dans un contexte sécuritaire qui révèle la réalité des conflits. Cette réalité impose une action unitaire et solidaire pour une lutte efficace afin d’éradiquer le mal. La présente réunion a pour objectif d’harmoniser et de coordonner à travers des discussions et des échanges, les actions communautaires en matière de  paix et de sécurité.

Les réflexions vont porter, entre autres sur la mise en œuvre des recommandations de la 35eme réunion ordinaire du comité des chefs d’Etat-major, de la révision de la doctrine de la force en attente de la CEDEAO. Il s’agira aussi de présenter la nouvelle structure révisée de la force en attente ; de faire le point sur les opérations de la mission de la CEDEAO en Guinée Bissau, de la situation de la mission de l’ONU au Mali et de la lutte contre Boko Haram.

Les travaux ont été ouverts par le Premier ministre, Dr. Komi Sélom Klassou, qui, après avoir rappelé le contexte sécuritaire de la sous-région, a souligné l’importance capitale de cette rencontre en ce sens qu’elle constitue a-t-il dit une occasion renouvelée de donner un nouvel élan au désir de paix et de sécurité pour l’intégration effective et le développement harmonieux auxquels aspirent les différents peuples de la sous-région. Le Premier ministre a relevé que les défis sécuritaires sont nombreux, multiformes, pressants et obligent à agir avec diligence, foi et solidarité pour renforcer collectivement la résilience des Etats.

Le président du comité des chefs d’Etat-major de la CEDEAO sortant, le Général d’Armée Mamadou Sow, a saisi l’occasion pour faire un bilan des activités au titre de l’année écoulée. Il a énuméré les actions menées, notamment le maintien de la mission de la CEDEAO en Guinée Bissau, l’envoi des troupes au Mali et la mise en place du centre maritime multinational de coordination des différentes zones. Le Général a évoqué également la réception du matériel et d’équipements militaires offerts par la Chine aux forces en attente de la CEDEAO. Il a conclu que, malgré les difficultés, la région avance grâce à la solidarité, la mise en commun des moyens et la synergie des efforts.

La cérémonie a été marquée par la passation de service entre le président du comité sortant le Général sénégalais Mamadou Sow et le rentrant, le Général libérien Daniel Dee Ziankahn.

Des prix ont été remis au président du comité des chefs d’Etat-major de la CEDEAO pour la reconnaissance dans le travail bien fait au cour de son mandant et au chef d’Etat-major des Forces armées togolaises, le Général Abalo Kadangha pour la qualité de l’organisation de la présente activité.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*