ONAF – OFFICE NATIONAL DES ABATTOIRS ET FRIGORIFIQUES AU CŒUR DE LA FOIRE TOGO 2000

La viande est  en première ligne grâce à sa teneur en protéines élevée. En plus la consommation de viande couvre une partie des besoins en vitamines et en fer de l’homme. C’est pour cela que pour les personnes faisant de grands efforts corporel la viande est prioritaire sur le plan des menu. Mais il est primordial qu’avant sa consommation, de la soumettre à une vérification et une inspection par des experts en la matière. C’est la raison de la participation de l’Office National des Abattoirs et Frigorifiques (ONAF) à la 13ème foire Internationale de Lomé qui a ouvert ses portes vendredi au CETEF.

Spécialisé dans la transformation et la commercialisation du bétail et de la viande, l’ONAF  est présent à cette foire de Lomé pour faire savoir à la population  que la viande qu’elle consomme doit être vérifiée et inspectée par des docteurs vétérinaires.

Pour Kossi Aguidi, Directeur administratif et financier de l’ONAF, il sera question de sensibiliser la population sur le processus normal  qu’il faut observer afin que sa consommation contribue à une bonne santé. « Nous devons de go savoir que l’animal même vif est inspecté; après l’abattage, l’animal abattu devenu maintenant viande est aussi inspecté pour déterminer les cas possibles de maladies, et ce n’est qu’après cela qu’elle est jugée propre à la consommation » a–t-il indiqué

L’Office s’est engagé dans un processus de restructuration  qui va l’amener à décentraliser ses activités. Ce sera dans le cadre du « Projet de promotion de la production laitière bovine par l’insémination artificielle » issu de cette restructuration.

Il aura pour retombées la disponibilité de semence animale améliorée, la production laitière améliorée de 8 à 10 litres par jour, la meilleure croissance des produits jusqu’à 350 Kg, la réduction des importations de lait surtout en poudre et la réduction des importations de viande entre autres.

Rappelons qu’a cette foire internationale de Lomé, l’ONAF est au pavillon Agou plus précisément au village agricole.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*