JUBILE D’OR SERAZ Dédicace de “Grains de sable dans le gari”

Le samedi 27 août 2016, le Centre culturel Hakuna Matata n’a pas refusé du monde mais la fête a fusé et s’est faite plus belle que la Joconde. Et pour cause ! Les Editions Awoudy ont lancé officiellement les activités devant marquer le Jubilé d’Or de son auteur phare, SerAz, avec la dédicace de son roman “Grains de sable dans le gari”.

 Né le 1er août 1966, le journaliste-écrivain Serge Azialé, alias SerAz, de son vrai nom Azialé Kodjo, célèbre cette année ses 50 ans. A cet effet, il a tenu à marquer son année jubilaire (1er août 2016 – 31 juillet 2017) d’un sceau particulier, au travers d’une multitude d’activités. Le bal a été ouvert le samedi 27 août 2016 avec la dédicace de “Grains de sable dans le gari”, sa onzième œuvre.

Ecrit dans un style simple, à la portée du lecteur lambda, ce roman de 123 pages est un blues grandeur nature. L’auteur y chante ses joies et ses peines. Ce, par la voix du narrateur Walter Egoh, son alter ego, aspirant écrivain confronté non seulement aux épines qui jonchent la voie de tout artiste débutant, mais en plus au climat malsain qui régit les cours communes où cohabitent propriétaires et locataires de tout poil.

« C’est une auto-sociobiographie où à mon vécu, parfaite illustration des conditions d’existence de l’artiste sous nos cieux, se greffent les problèmes société aux tels que les tracasseries liées à la location de chambre, la dégradation des mœurs, le détournement de mineure et le harcèlement sexuel, partie visible de l’iceberg des violences faites aux femmes. Bref, c’est un miroir dans lequel tout le monde va se reconnaître », précise SerAz.

A noter que “Grains de sable dans le gari” est le premier tome du bilan romancé du parcours de l’auteur. Le deuxième tome, “Chanson de la Rédemption”, est prévu pour l’année prochaine, en guise d’apothéose de son Jubilé d’Or. Affaire à suivre.

34 comments

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*