LE MINISTRE LORENZO INTERPELLE PAR LES DEPUTES, S’EXPLIQUE

Les députés ont interpellé le ministre de la Communication, de la Culture, de la Jeunesse, des Sports et de la Formation civique, Guy Madjé Lorenzo sur la gestion des sports au Togo le jeudi 9 juin à Lomé, lors de sa 6ème plénière de la 1ère session ordinaire présidée par le président de cette institution, Dama Dramani.

Cette interpellation qui est une initiative des députés Jean Kissi du Comité d’Action pour le

Renouveau (CAR) et de Koffi Nayo  de l’Union pour le République (UNIR), a permis au ministre d’éclairer les parlementaires sur la situation des Sports et surtout du football au Togo. Le ministre a éclairé les députés sur l’état financier du Football au Togo y compris les comptes de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2013, l’application des dispositions de la Charte des Sports votée en 2011 au Togo, les défaites successives des éperviers aux différentes compétitions nationales et internationales en dépit des moyens mis à leur dispositions ainsi que sur l’amélioration des conditions de travail de l’Institut National de la Jeunesse et des Sports, le sort des étudiants en fin de formation et des mesures envisagées pour assainir le secteur.

Selon le ministre Lorenzo, « la crise du football remonte en 2006 au lendemain de la double qualification du Togo à la coupe d’Afrique des Nations et au mondial 2006 en Allemagne. Elle a été accentuée par la gestion des fonds alloués par la Fédération Internationale de Football Association (FIFA),  à  la  FTF,  les  retombées   de  la  participation  du  Togo  à  la  CAN  2006  et  les  conflits interpersonnels au sein de la Fédération Togolaise de Football (FTF). »

Abordant la gestion des finances à la FTF, il a déclaré que « Le ministère de Finances a commis deux cabinets d’audit pour faire la lumière sur l’état financier du Football au Togo y compris les comptes de la CAN 2013 en Afrique du Sud. Lors de la présentation  des résultats, de graves anomalies inexpliquées ont été décelées, il avait alors été demandé à la commission de mobilisation de fonds de la CAN 2013 d’apporter des éclaircissements et des précisions sur les comptes. Les rapports définitifs n’ont pas encore été déposés au ministère des Finances.

  1. lorenzo a déclaré que « Plusieurs mesures ont été prises pour réguler le football au Togo, notamment la rencontre avec la CAF et la FIFA pour remettre de l’ordre dans la gestion des fonds de la FTF. Le gouvernement a pris des décrets d’application de la Charte des Sports votée en 2011 pour permettre à chaque discipline sportive de s’exercer librement. Pour le football, il est mis en place un mécanisme de gestion particulier notamment des lignes financières dédiées au football afin que celui-ci ne consomme pas les fonds des autres disciplines. »

Au cours du débat, les parlementaires ont soulevé des inquiétudes et fait des amendements dans le but de refaire l’image  du sport considéré comme un vecteur de cohésion sociale, un élément d’essor économique individuel et collectif.

Le président de l’Assemblée nationale, Dama Dramani a remercié le ministre des Sports et ses collègues pour leur sens de rénovation et de reconstruction des disciples sportives au Togo.

Une minute de silence en mémoire de l’ancien entraineur des Eperviers, Stéphane  Kashi décédé le 7 juin dernier à l’âge de 54 ans a été observée au début de cette session

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*