Miss Trophée Vierges 2016 officiellement lancée

La 8ème édition de la Miss Vierges 2016 a été officiellement lancée ce mardi à l’hôtel ONOMO en présence de la Miss Vierge 2015, Boukari Kombaté, les partenaires, et les médias.

C’est au cours de la restitution de la 18ème Conférence internationale sur le sida et les infections sexuellement transmissibles (IST) en Afrique (ISICA) tenue en Zimbabwe courant de cette année 2015.

Le thème choisir : « s’investir dans le choix de son futur conjoint : comment le reconnaître ? » pour le compte des deux (2) prochaines années, cette initiative vient de l’Association des volontaires pour la promotion des jeunes (AV-Jeunes).

La grande soirée de cette 8ème édition aura lieu à l’Agora Senghor de Lomé le 20 août 2016 où il sera question à l’identification et la nomination de la nouvelle miss vierge 2016.

Selon le président du comité d’organisation du Trophée Vierge Rodrigue Akoli, c’est s’abstraire de la routine et les célibataires se laissent vite absorbés par les contraintes matérielles jusqu’à s’y noyer complètement. Ils perdent le contrôle d’eux-mêmes, basculent dans l’incohérence et la contradiction dans les paroles et les actes.

« Apprendre à connaître quelqu’un ne se fait pas en cinq minutes sur une première impression qui n’est pas toujours la bonne en se basant sur des expériences décevantes. C’est cette université de mariage que nous voulons inculquer à nos sœurs et frères tout en mettant un accent sur les membres du royaume des vierges pour que notre communication pour la virginité jusqu’au mariage ne soit pas peine perdue », a-t-il insisté.

Dans son discours de lancement de cette huitième édition, la chargée des réseaux communautaires au Secrétariat permanent du Conseil national de lutte contre le sida (SP/CNLS), Victoire Tchanghaï a indiqué que la virginité de la jeune fille a une place importante dans la vie socio-culturelle et constitue un moyen plus efficace dans la pesanteur du VIH/Sida.

Elle a par la même occasion remercié cette association pour la mise en œuvre de ce projet pour dit-elle, « répondre aux vœux de la politique nationale de lutte contre le sida au Togo qui est la vision 2020, génération sans sida ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*