Assemblée générale ordinaire d’Ecobank Togo: UNE croissance de 9% par rapport à l’exercice de 2013 saluée par les actionnaires

Filiale du groupe Ecobank Transnational Incorporated (ETI), ECOBANK TOGO,a tenu son assemblée générale ordinaire ce lundi à l’hotel SARAKAWA.Lors de cette rencontre, les actionnaires de la filiale locale ont eu à statuer  sur les comptes de l’exercice 2014 de la banque, le but étant de dégager un état financier des activités de la banque. A la fin de l’assemblée générale ordinaire, un point de presse a été organisé par le Conseil d’Administration (CA) . Il ressort « une satisfaction  des actionnaires face aux performances globalement positives de l’institution malgré les défis qui ont marqué l’exercice et ont adressé leurs remerciements à la clientèle de la banque » selon les propos de Monsieur Gbéasor Ayéwoanou, président du CA .

 Sur le plan social, ECOBANK TOGO s’est illustré par la création de nouveaux emplois et la formation professionnelle des jeunes diplômés, à travers le recrutement de 22 agents et l’octroi de stages pratiques à 171 jeunes diplômés sans oublier Ecobank day, qui, à sa deuxième année de célébration, consiste à mettre à contribution le personnel de la banque dans une vaste opération d’assainissement de l’enceinte du CHR Tsévié avec à l’appui  1000 gants et 1000 bavettes et la remise de 2000 moustiquaires imprégnés aux orphelinats de la région maritime.

Sur le plan économique, se sont félicité de l’augmentation de 32 milliards de F CFA  des financements accordés aux différents acteurs privés et publics de l’économie togolaise, soit une croissance de 9% du total bilan qui s’est établi à 357 281 millions et un résultat net bénéficiaires de 4 milliards 41 millions de F CFA, en repli de 38% par rapport au résultat de l’exercice 2013, en raison de provisions constituées en couverture de risques. Par ailleurs, l’extension du réseau des guichets automatiques de banques à soixante, fait d’Ecobank Togo, le premier réseau bancaire sur le territoire.

 Egalement saluée par les actionnaires, la poursuite du partenariat avec l’Etat et ses démembrements à travers l’encaissement des recettes du GUCE ainsi que celles de l’OTR.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*