La journée mondiale de la femme lancée à Atakpamé

« Je vous invite vivement, tous les acteurs de tous les secteurs sur toute l’étendue du territoire à organiser des activités pour célébrer cette journée tout le long du mois de mars. Nous devons de l’intension à l’action ».  C’est en ces termes que le ministre de l’action sociale, de la promotion de la femme et de l’alphabétisation, Mme Dédé Ahoéfa EKOUE a lancé ce 3 mars à Atakpamé la quinzième journée Internationale de la femme qui sera célébré le 6 mars prochain. Sont présent à cette cérémonie les membres du Gouvernement, les autorités politiques, administratives, traditionnelles et religieuses.

En effet, cette grande messe en l’honneur de la femme vise à sensibiliser et à mobiliser toute la population togolaise et les acteurs de développement ainsi que les leaders nationaux, locaux et communautaire sur la nécessité de soutenir l’autonomisation de la femme dans tous les domaines de  développement. Le 8 mars de chaque année, la communauté internationale célèbre la journée internationale de la femme. Cette année trouve son origine dans les mouvements ouvriers du tournant du ××ème siècle en Amérique du Nord et dans toute l’Europe. Depuis lors, elle a pris une nouvelle dimension mondiale pour les femmes des pays développés comme pour celles des pays en développement. Cette année, la communauté internationale a retenu comme thème : « Autonomisation des femmes-Autonomisation de l’humanité : Imaginez ! ».

Le Togo de son côté a choisi pour sa part « Autonomisation des femmes pour la prospérité du Togo » et le gouvernement adhère à la vision de la communauté internationale de débattre et d’agir davantage dans le sens de l’autonomisation de la femme dans tous les domaines. Pour Mme Dédé Ahoéfa EKOUE, « les avancées réalisées par notre pays en matière d’autonomisation de la femme constituent un gain certain pour notre pays mais elles sont insuffisantes pour nous permettre de réaliser nos ambitions communes de prospérité en lien avec la politique nationale d’équité et d’égalité de genre, la stratégie de croissance économique et de promotion de l’emploi et la vision à l’horizon 2030 ». Elle a ensuite sensibilisé les acteurs venus divers à capitaliser  les meilleures pratiques et opportunités pour l’épanouissement des filles et des femmes.

Pour rappel, cette journée est aussi une fête pour honorer les femmes et rendre hommage à celles et ceux qui les soutiennent et cette fête qui a commencé à Atakpamé connaitra son apothéose au Palais des Congrès de Lomé le 6 mars à 14h.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*