festival « Mine de Crayon » Acte 5

Les activités de la cinquième édition du Festival Mine de Crayon ont été lancées ce  jeudi à lomé. L’édition de cette année a pour thème, « Mon handicap, c’est ton regard ».

La cérémonie s’est déroulée en présence des médias publics et privées et dessinateurs.

Selon le Directeur du festival, Monsieur  Kodjo Bossou, le festival « Mine de crayon » fait la promotion de tout ce qui est fait comme dessin : les caricatures, les bandes dessinées, les portraits, le graffiti.

L’édition de cette année se déroulera en deux phases ; la première phase se fera à Kara du 3 au 5 mars, plus précisément au Collège Chaminade. Un atelier sur les béats bas des techniques de dessin regroupant les élèves de la classe de 6ème et 5ème sera fait dans ledit collège suivi d’un concours d’évaluation sur le thème. La deuxième phase se tiendra à Lomé du 17 au 19 mars à l’Institut Goethe. Le 19 sera l’apothéose du festival au cours duquel, il est prévu un une soirée artistico-culturelle suivi d’un vernissage où on présentera les œuvres réalisées par les différents dessinateurs professionnels et amateurs, en plus de cela, il y aura une vente aux enchères. Il est également prévu un hommage aux victimes de Charlie Hebdo le 19.

Après ces étapes, une exposition sera ouverte les 20, 23,24 et 25.

Le thème retenu cette année, selon le promoteur, est choisi pour promouvoir la non-violence. « Pour pouvoir vivre ensemble, il faudrait faire un travail sur notre personne, que nous puissions regarder l’autre comme nous même, sans rejet , car chacun est handicapé dans un domaine, d’où la nécessité de regarder l’autre avec compassion et compréhension pour faire tomber les barrières de la discrimination », a affirmé Kodjo Bossou.

La particularité de cette édition est que les activités ne se focaliseront pas seulement à Lomé mais aussi à Kara et la bande dessinée sera à l’honneur.

A cérémonie de lancement a été faite par le représentant de la ministre de la communication, de la culture, des arts et de la formation civique, M. Emmanuel Gardon, Conseiller technique.

Au cours de la rencontre, une brève rétro de l’édition passée a été faite par le promoteur du festival, M. Kodjo Bossou.

Il faut noter que c’est la troisième fois consécutive que l’Institut Goethe abrite l’évènement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*