Un chèque de trente-cinq millions de francs (35.000.000 F CFA) offert par l’Association des Loteries d’Afrique (ALA)

Le Premier ministre, Kwési Séléagodji Ahoomey-Zunu chargé du ministère de la santé a réceptionné le mercredi 7 janvier à Lomé un chèque de trente-cinq millions de francs (35.000.000 F CFA) offert par l’Association des Loteries d’Afrique (ALA) dans le cadre de la prévention et la lutte contre la fièvre hémorragique à virus Ebola et conféré avec la représentante résidente de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), Madame Imboua Lucile sur la situation sanitaire du Togo en 2014 et les perspectives.
Ce geste servira à soutenir la politique de santé du gouvernement pour le mieux-être de la population togolaise.
Pour le président de ALA et directeur général de la loterie nationale du Sénégal, Amadou Samba Kane, cette action s’inscrit dans les activités de la 16ème édition de la masse commune UEMOA qui s’ouvre ce 8 janvier au Togo.
Il a laissé entendre qu’il est important faire une œuvre socioéconomique chaque année au profit des parieurs du pays qui abrite l’évènement.
Cette œuvre témoigne de l’engagement des sociétés de loteries et de PMU d’Afrique aux côtés des populations en soutenant de bonnes causes pour leur plein épanouissement.
Le Premier ministre a témoigné sa gratitude au donateur pour leur action et mentionné que pour vaincre cette pandémie dans la sous-région, il faut entreprendre des sensibilisations à l’endroit des populations. Il sera aussi question de renforcer la solidarité entre les pays et améliorer les soins de qualité des institutions sanitaires des nations.
La représentante résidente de l’OMS, Madame Imboua Lucile, est allée présenter ses vœux de nouvel an au chef du gouvernement et échanger avec lui sur l’introduction de nouveaux vaccins et lui faire part de l’élaboration d’une stratégie de financement pour la couverture sanitaire universelle. M. Ahoomey-Zunu et Mme Imboua ont aussi discuté des difficultés au niveau du programme de santé et
des options possibles pour les améliorer ainsi que des actions prévues pour 2015 notamment la gestion de santé décentralisée et la mise en œuvre de programme de santé.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*