Francopol : prendre en compte les violences faites aux femmes dans la formation policière

Francopol, en partenariat avec l’OIF, organise à Lomé, un séminaire deux jours sur les enjeux de la formation policière dans la lutte contre la violence faite aux femmes.
C’est la Ministre de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation, Dédé Ahouéfa Ekoué, qui a ouvert les travaux ce mercredi 19 novembre.
Francopol est un réseau institutionnel de l’Organisation internationale de la francophonie et premier réseau international francophone de formation policière.
Ce séminaire réunit les plus hautes instances sensibilisées et les responsables de formation policière du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Mali, du Niger, du Sénégal et du Togo. Il s’agit de dresser un état des lieux de la situation en Afrique de l’Ouest sur les violences faites aux femmes, afin de prouver l’enjeu majeur de la formation policière et de proposer l’enrichissement et le développement des enseignements dans les écoles.
Pour la Ministre Ekoué, « c’est un privilège pour le Togo d’accueillir ce séminaire qui s’inscrit en ligne droite avec les priorités du gouvernement togolais en matière de promotion de la femme et de la fille et en matière de développement humain durable en général ».

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*