(COVID-19) L’OMS APPELLE A L’ACTION ALORS QUE LE BILAN DEPASSE LES 650.000 DECES DANS LE MONDE

Genève,  Les infections par le COVID-19 dans le monde ont connu une hausse quotidienne de 226.783 au cours des dernières 24 heures, se maintenant au-dessus de

200.000 pendant 13 jours consécutifs et en portant le total à 16.341.920, a déclaré mardi 28 juillet l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le dernier rapport de situation publié mardi indique que le nombre de décès dans le monde a augmenté de 4.153 pour atteindre 650.805, les Amériques faisant état de plus de la moitié des décès, en termes d’augmentation totale et quotidienne.

Les pays du monde entier devraient mettre en œuvre des mesures sanitaires strictes pour empêcher la transmission du virus et sauver des vies, y compris des tests de masse, une quarantaine stricte, la distanciation sociale et le port du masque, a recommandé le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’un point de presse virtuel lundi.

« Lorsque ces mesures sont suivies, le nombre de cas baisse. Là où ce n’est pas le cas, il augmente« , a-t-il souligné, louant la politique de pays tels que le Cambodge, le Rwanda, la Thaïlande, la Chine, l’Allemagne et la Corée du Sud.

L’agence onusienne estime que les pays doivent contenir l’épidémie dans leurs propres frontières afin de lever les interdictions de voyager.

« Il sera presque impossible pour chaque pays de maintenir ses frontières fermées dans un avenir proche », a estimé Mike Ryan, directeur exécutif du Programme d’urgences sanitaires de l’OMS. « Les économies doivent s’ouvrir, les gens doivent travailler, le commerce doit reprendre »,

a-t-il dit. XINHUA