SOKODE: PLAN INTERNATIONAL TOGO CELEBRE LA JOURNEE MONDIALE DE L’HYGIENE MENSTRUELLE

L’ONG Plan International Togo, bureau de Sokodé, a célébré en différé, le mardi 28 juillet à Sokodé, la Journée mondiale de l’hygiène menstruelle (JMHM).

Cette célébration, observée chaque 28 mai, a été placée sous le thème « Ensemble, soutenons les filles pour une meilleure hygiène menstruelle en cette période de COVID-19 ». Elle vise à briser le silence autour des règles mensuelles dans les communautés et à sensibiliser davantage les filles et les femmes sur la gestion de leur hygiène menstruelle. Il s’agit également pour Plan International Togo d’accompagner et d’appuyer les filles dans leurs difficultés menstruelles en cette période de crise sanitaire.

Cette journée a été marquée par une conférence-débat sur le thème « Briser le tabou autour des mesures et conseils pour une bonne gestion de l’hygiène menstruelle ». Les questions liées à la gestion de l’hygiène menstruelle en faveur des couches vulnérables, la souffrance, l’isolement et les stigmatisations des filles au moment des menstrues y ont été débattues. Outre, cette conférence-débat, il y a eu aussi la remise des kits de gestion de l’hygiène menstruelle composés de serviettes hygiéniques réutilisables, de savon et de gel hydro alcoolique aux filles vulnérables des clubs et associations partenaires.

Le représentant du directeur régional de la Santé, Pakou Mawa s’est réjoui de l’initiative de Plan International Togo qui vient en appui aux efforts du gouvernement en matière de la santé sexuelle et reproductive chez les adolescents. Il a invité les bénéficiaires des kits à en faire bon usage et les acteurs à œuvrer aux côtés du gouvernement pour la santé des femmes et des adolescentes.

La représentante de la directrice de Plan International Togo, bureau de Sokodé, Mme Gandi Ziréha a dit que l’une des orientations stratégiques de son institution concerne les questions liées au droit à la santé sexuelle et reproductive et surtout au genre. Selon elle, la célébration de cette journée provient du constat selon lequel, la plupart des femmes subissent une stigmatisation lors de la menstruation qui n’est qu’un phénomène naturel lié à la reproduction. « La meilleure connaissance de son corps et la gestion de l’hygiène menstruelle font partie intégrante du programme de Plan International Togo relatif à l’éducation à la santé sexuelle et reproductive », a t- elle conclu.

Notons que la distribution des kits de gestion d’hygiène menstruelle réutilisables va se poursuivre dans les communautés. Les bénéficiaires sont toujours les filles vulnérables des clubs et associations partenaires.

SA/KD/TD